Ethylotest, mode d'emploi

L'alcool au volant est un véritable fléau. Pour réduire les accidents de la route liés aux conduites en état d’ivresse, une nouvelle loi a été mise en place.

assurance-ethylotest.jpg (assurance-ethylotest)Depuis le 1er juillet 2012, l’éthylotest, tout comme le gilet et le triangle de sécurité, est obligatoire dans tous les véhicules à moteur - à l'exception des cyclomoteurs.
Grâce à ce dispositif, les automobilistes peuvent contrôler leur taux d’alcoolémie et savoir s’ils sont en mesure ou non de prendre la route.

Quel éthylotest ?

Sur le marché, vous trouverez différents éthylotests en vente ; voici quelques exemples d’alcootests :

  • L’éthylotest à usage unique : appareil chimique jetable, ce modèle est très facile et rapide à utiliser.
  • L’éthylotest électronique : ultra-précis fiable et hygiénique, il décèle le taux d’alcoolémie dans le sang en quelques secondes.
  • L’éthylotest électronique antidémarrage : il est installé dans les voitures pour empêcher l’automobiliste en état d’ivresse de démarrer.

Où l’acheter ?

L’éthylotest est un instrument vendu dans les boutiques spécialisées, les grandes surfaces, les pharmacies, les stations services ou encore sur Internet. Son prix varie, entre 1€ et 100€ environ. L’achat de l’éthylotest est ouvert à tous bien qu’il soit à ce jour utilisé plutôt par les forces de police et la gendarmerie.
Pour éviter les ruptures de stocks nous vous recommandons de ne pas attendre la dernière minute pour acheter votre éthylotest.

En cas d’achat, il est fortement conseillé de choisir un éthylotest conforme à la norme NF.

Quelles sanctions ?

Tout automobiliste contrôlé par les forces de l’ordre ne disposant pas d’un éthylotest devra s’acquitter d’une
contravention de 135€ à partir du 1er novembre 2012.

 

Haut de page