Retraite du dirigeant : à quel âge partir ?

Pour le dirigeant, le départ à la retraite s’accompagne de nombreuses questions. Pour vous aider à vous préparer au mieux, nous y consacrons une série d’articles. En commençant par la question essentielle de l’âge de votre départ à la retraite.

La date de votre départ à la retraite dépend avant tout de deux choses : l’âge minimal légal et le nombre de trimestres cotisés.

Quel âge minimal de départ à la retraite pour le dirigeant ?

L'âge minimal pour partir à la retraite est de 62 ans pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1955. Dès votre 62e anniversaire, vous êtes donc en droit de prendre votre retraite. Mais attention, cela ne vous garantit pas une retraite à taux plein.

Combien de trimestres pour une retraite à taux plein ?

Pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein, il vous faut en effet avoir cotisé un nombre suffisant de trimestres. Ce nombre dépend lui aussi de votre date de naissance. Par exemple, pour les personnes nées entre 1955 et 1957, il faut avoir cotisé 166 trimestres (41,5 années).

1955 - 1957 166 trimestres (41 ans et deux trimestres)
1958 - 1960 167 trimestres (41 ans et trois trimestres)
1961 - 1963 168 trimestres (42 ans)
1964 - 1966 169 trimestres (42 ans et un trimestre)
1967 - 1969 170 trimestres (42 ans et deux trimestres)
1970 - 1972 171 trimestres (42 ans et trois trimestres)

 

Il n’est jamais trop tôt pour penser à sa retraite !

Dès vos 45 ans, vous pouvez demander un entretien avec votre (vos) organisme(s) de retraite pour faire un point sur vos droits et obtenir des simulations.

Jusqu’à quel âge travailler si vous n’avez pas assez cotisé ?

Pour les personnes nées à partir de 1955, vous pouvez bénéficier d’une retraite à taux plein à partir de 67 ans, même sans avoir cotisé le nombre suffisant de trimestres. A 67 ans, un non salarié du secteur privé qui n'a pas cotisé le nombre de trimestres nécessaire pourra partir à la retraite sans pénalité de minoration (décote). Néanmoins, sa pension sera calculée au prorata du nombre de trimestres cotisés.

Pour le chef d’entreprise, la retraite peut s’accompagner d’une importante baisse de revenus. Il est donc primordial d’anticiper et de penser à vous constituer un complément de revenus suffisant. Votre conseiller Aviva peut vous aider à faire le point sur les différentes solutions pour optimiser dès maintenant vos revenus à la retraite.

Assurance retraite

Vous êtes chef d’entreprise et pensez à votre retraite ? Des solutions existent pour vous préparer sereinement tout en protégeant vote famille.

En savoir plus sur l'Assurance retraite

Haut de page