Logement étudiant : les conseils et les bons réflexes

logement-etudiant.gif

Etudiant ? Cette année, vous prenez votre indépendance et vous emménagez dans votre premier "chez vous" ? Voici 5 conseils pour bien s'installer et démarrer du bon pied.

Un bail en bonne et due forme

Le contrat de location, ou plus couramment appelé bail, doit être écrit et signé par le propriétaire et le locataire.

  • Pour un logement meublé : la durée de la location est fixée à 9 mois.
  • Pour un logement vide : le contrat de bail doit être conclu pour une durée minimale de 3 ans

Naturellement, cela ne signifie pas pour autant que vous devrez attendre la fin de votre contrat pour signifier votre départ. Pour partir, il vous suffira d’envoyer votre préavis à votre propriétaire.

A retenir :

  • Pour percevoir les aides de la CAF, le bail doit être établi au nom de l’étudiant
  • L’assurance habitation est obligatoire pour tout locataire
  • La durée du préavis est fixée à un mois pour les meublés, ou trois mois pour les non-meublés.

L’état des lieux, une étape à ne pas négliger

L’état des lieux doit être précis. Le locataire et le propriétaire doivent établir le constat d'état des lieux ensemble. Tâches sur la moquette, trous dans les murs, états des fenêtres… soyez le plus minutieux possible.
Avant de signer l’état des lieux, vérifiez que tout a été noté. Après votre arrivée, vous avez encore quelques jours pour prévenir votre propriétaire par lettre recommandée avec accusé de réception, d’une dégradation non signalée sur l’état des lieux.

Assurer son logement

Au moment d’emménager, souscrire une assurance habitation quand on est locataire est obligatoire. Comme pour n’importe quel locataire, elle vous sera demandée par votre propriétaire au moment de la signature du bail. Aviva vous propose une assurance comprenant :

  • une garantie responsabilité civile
  • une couverture en cas d’incendie et de dégâts des eaux,
  • une garantie "bris de glace",
  • une protection contre les actes de vandalisme


Certaines garanties complémentaires sont également possibles selon votre mode de vie :

  • l’aide au déménagement,
  • le dépannage de votre ordinateur…
     

Accès à l’électricité

Lorsque vous emménagez dans un logement, l’électricité peut être coupée. Demandez la mise en service rapide (sous 48h) de votre compteur à votre fournisseur d’électricité. Conservez vos factures. Elles pourront ensuite vous servir de justificatif de domicile

Bénéficier de l’aide au logement

Vous pouvez bénéficier de l’aide mensuelle de la Caf (Caisse d’allocations familiales) ou d’aide ponctuelle pour payer votre dépôt de garantie. Sachez qu’il existe plusieurs solutions pour réduire les charges de votre loyer. Le montant varie principalement en fonction de votre lieu d’habitation, du type de logement et de vos ressources.

Haut de page