Dois-je déclarer mon alarme à mon assurance habitation ?


Nos contrats d'assurance habitation n’imposent pas la pose d'une alarme. Vous pouvez toutefois décider d’en installer une sans nécessairement nous en informer. Sachez toutefois que nos contrats proposent la garantie « Dommages électriques sur bâtiment » qui couvre les appareils fixes d’alarme. Cela permet d’assurer votre système d’alarme contre les dommages qu'il pourrait subir, en cas d'intrusion par exemple. En revanche, l’installation en elle-même n’est pas prise en charge dans le cadre de votre assurance habitation, que celle-ci intervienne avant ou après un cambriolage.

Cette non obligation d’installation doit toutefois être nuancée s’il s’agit d’un logement « à risque », conditionnant la pose d'une alarme pour garantir la couverture contre le vol. Il peut s’agir de maisons très isolées, de certaines résidences secondaires ou encore de logements abritant des objets de valeur. Votre assureur pourra alors exiger l'installation d'une alarme pour pouvoir faire fonctionner la garantie contre le vol. Il peut également vous demander l’installation de barreaux ou le renforcement des volets plutôt qu’une alarme.

Si votre assureur vous impose l’installation d’un système d’alarme, vous devrez lui faire parvenir une copie de la facture d’achat. Dans le cas contraire, vous pourrez tout de même l'informer que votre logement est mieux protégé.

Enfin, pour que votre logement soit bien sécurisé, privilégiez un appareil certifié NFA2P qui permet de communiquer directement avec un service de sécurité, plus efficace notamment en cas de fausse alerte. Préférez également l’installation de la centrale d'alarme à plus de 2 m 40 du sol ou dans un placard verrouillé, difficilement repérable. 

Ces pages pourraient également vous intéresser

Découvrez nos assurances habitation

Un détecteur de fumée est-il obligatoire pour être assuré ?

Contactez-nous

Déclarer un sinistre, contacter l’assistance, besoin d’un conseil…
Nous vous accompagnons dans toutes vos démarches.