Dons, épargne retraite, investissement locatif… Les pistes pour réduire vos impôts avant la fin de l'année

Certes, la fin d’année approche à grands pas, mais il est encore temps d’alléger votre prochaine déclaration de revenus. Les astuces sont même variées, encore faut-il les connaître. Investissements spécifiques, dons, immobilier, voire mariage… Voici quelques idées à étudier.

De nombreux dispositifs permettent de réduire vos impôts. La condition ? Investir dans certains placements ou structures listés par le Code Général des Impôts / la législation fiscale, avant la fin de l’année . Plus que quelques semaines nous séparent de 2018 : il est temps de s’informer sur les pistes les plus avantageuses.

Investir dans les start-up et les PME qui démarrent

Le Gouvernement incite à soutenir l’activité des entreprises naissantes avec des déductions d’impôts.
Un bon moyen de réinjecter des fonds dans l’économie réelle. Ainsi, si vous choisissez d’investir dans une PME de moins de 5 ans en phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion, vous pourrez avoir droit à une réduction d’impôts jusqu’à 18 % des sommes investies, dans la limite de 50 000 €. Plusieurs conditions sont à respecter en fonction du chiffre d’affaires de la société, du nombre d’employés… La participation doit également être conservée au moins 5 ans.

Investir dans l’immobilier locatif

Le dispositif Pinel est toujours proposé, à condition de signer l’acte d’achat avant le 31 décembre. Il permet d’acquérir un logement neuf destiné à la location et de bénéficier de réductions d’impôts, pouvant atteindre 18 %(1) de l’investissement. Ce pourcentage varie en fonction de la durée sur laquelle vous vous engagez à louer le bien (6, 9 ou 12 ans).

Opter pour un Fond Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI)

Acheter des parts de FCPI donne droit à des avantages fiscaux pouvant atteindre 18% des fonds placés, dans la limite de 12 000 € par personne pour l’impôt sur le revenu.
Vous pouvez également choisir de dédier une part de cet investissement à une déduction d’ISF (et bientôt IFI). L’avantage représente alors 50 % du montant, dans la limite de 18 000 €.

Les travaux de rénovation énergétique dans votre logement principal

Alliez l’utile à l’agréable : si les travaux réalisés chez vous impactent votre consommation d’énergie, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique allant jusqu’à 8 000 € pour une personne célibataire et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune.

Alimenter un PERP

Avec le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP), les versements sont déductibles du revenu imposable net. L’économie peut varier de 3 000 à 30 000 euros, selon les conditions de chaque situation.

Les dons aux associations d’intérêt général

Soutenir la recherche, financer des actions caritatives… En étant solidaire, vous pouvez également réduire votre impôt. L’avantage fiscal atteint 66 % des sommes versées, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Le mariage et le Pacs

S’unir permet de mettre en commun son imposition. Ce système est particulièrement intéressant pour les couples sans enfants, surtout si les différences de revenus sont importantes entre les deux conjoints. Vérifiez tout de même la pertinence de cette solution via une simulation en ligne.

En épargnant sur un PERP, vous préparez votre retraite et bénéficiez de réductions fiscales. Découvrez sans attendre tous les avantages du PERP !

 

(1) Sous réserve d’un engagement de location de 9 ans. Ce taux est dégressif à hauteur de la réduction de la durée d’engagement.

Découvrir l’assurance retraite PERP

Haut de page

Comment améliorer sa retraite ? Avec l'Assurance Vie !

Epargner pour compenser la baisse des pensions de retraite devient une ...

Bien préparer sa Retraite : faites votre Bilan Retraite !

Aujourd’hui, 10 actifs cotisent pour 4 retraités ; en 2040, 10 actifs cotiseront ...

Fonds en euros et unités de compte, comment diversifier son assurance vie ?

Depuis plusieurs années, les rendements des fonds en euro s’érodent progressivem ...