Découvrez le Plan d’Epargne Retraite Individuel d’Aviva en vidéo

En France, ce sont essentiellement les actifs qui financent les pensions des retraités. Dans un contexte économique touché par la crise, ce système atteint ses limites. En 1960 il y avait 4,7 actifs pour 1 retraité, quand nous serons en 2040, 1,6 actif pour 1 retraité. Parce qu’à la retraite vos revenus baisseront fortement, il est indispensable d’épargner dès aujourd’hui pour vous constituer un capital ou un complément de revenus pour un avenir plus serein.

 

 

Ouvert à tous, le nouveau contrat Aviva Retraite Plurielle vous permet de préparer votre retraite dans des conditions privilégiées. Vous alimentez votre contrat à votre rythme par des versements que vous pouvez déduire de vos revenus
imposables(1).

Vous disposez de 3 modes de gestion financière au choix pour gérer votre épargne(2) :

  • La gestion évolutive : préconisée par défaut par les pouvoirs publics, elle vous permet de sécuriser progressivement votre épargne à l’approche de votre âge prévisionnel de départ à la retraite. Vous pouvez toutefois aussi opter, pour tout ou partie de votre épargne, pour :
  • La gestion sous mandat qui vous permet, de bénéficier d’une gestion active de votre épargne, si vous ne disposez pas du temps et/ou des connaissances financières nécessaires.
  • Et la gestion libre qui vous permet une gestion autonome et proactive de votre épargne.

Ces modes de gestion sont cumulables entre eux. Vous pouvez librement en changer et les arbitrages sont gratuits et illimités.

Le plus : vous pouvez accéder à 25 supports en unités de compte(3) labellisés « Investissement Socialement Responsable » ou intégrant des critères de même nature.

En principe, votre épargne reste indisponible jusqu’à la retraite, mais vous pourrez en disposer avant ce terme, en cas d’accident de la vie(4), ou pour acquérir votre résidence principale(5).

Découvrez la fiscalité applicable sur l’épargne issue d’un PERIN au moment de la retraite

A votre départ en retraite, vous pourrez, au choix, percevoir votre épargne issue de vos versements volontaires sous forme de capital, et/ou demander la transformation de ce capital en rente viagère, c’est-à-dire en complément de revenus, versée à vie durant toute votre retraite, ou encore opter pour un mixte des deux.
Aviva vous garantit à l’adhésion le taux de transformation de votre capital en rente. Ainsi, même si l’espérance de vie progresse dans les années à venir, votre rente ne pourra pas être revue à la baisse.

Vous aussi, profitez des atouts du contrat Aviva Retraite Plurielle pour préparer sereinement votre retraite.
Contactez sans attendre votre conseiller en assurances. Prenez une heure aujourd’hui pour préparer votre retraite de demain. Vous-vous en féliciterez longtemps.


Document non contractuel d’information générale, à jour au 24/10/2019.

(1) Dans les limites et conditions fixées par la réglementation en vigueur. En contrepartie, vos droits seront soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux lors du dénouement à l’échéance du contrat ou en cas de sortie anticipée pour l’acquisition de votre résidence principale.

(2) L’investissement sur des supports en unités de compte présente un risque de perte en capital. Il n’est pas garanti, mais est sujet à des fluctuations, à la hausse ou à la baisse, dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

(3) L’investissement sur des supports en unités de compte présente un risque de perte en capital. Il n’est pas garanti, mais est sujet à des fluctuations, à la hausse ou à la baisse, dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

(4) Epuisement de vos droits aux allocations chômage, cessation de votre activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire, invalidité (celle de votre conjoint et/ou d’un enfant à charge) de catégorie 2 ou 3, surendettement ou du décès de votre conjoint ou de votre partenaire de PACS. Les sommes perçues sont alors exonérées de toute fiscalité (hors prélèvements sociaux).

(5) Uniquement les sommes issues de versements volontaires, après application de la fiscalité en vigueur.

Comment bien rédiger la clause bénéficiaire de l’assurance vie ?

Sans clause bénéficiaire, l’assurance vie perd son régime fiscal favorable. ...

Le contrat en déshérence (loi Eckert)

La loi Eckert du 13 juin 2014 vise notamment à améliorer la protection ...

L’assurance vie : un placement disponible à tout moment

Particulièrement prisée par les Français, l’assurance vie permet d’investir ...