Impôt sur le revenu : les sources de défiscalisation liées à vos dépenses du quotidien

Défiscaliser est sans doute bien plus à votre portée que vous l’imaginez. Des dépenses pour votre famille, votre résidence principale, vos bonnes œuvres… donnent droit à des réductions, déductions et crédits d’impôt.

Déductions, réductions et crédits d’impôt sont possibles grâce à nombreuses solutions comme  l’investissement locatif (Pinel, Malraux…), les produits d’épargne retraite (PERP, Madelin), ou les fonds d’investissement dans les PME. Mais savez-vous qu’il existe d’autres moyens, liés directement à votre vie quotidienne, qui vous permettent de réduire vos impôts ?

Les réductions et déductions d’impôt liées à votre famille

La vie de famille engendre de nombreux frais. Une nounou pour garder le petit dernier, des livres d’économie pour les études de votre aîné, un coup de main d’une employée pour le repassage et le ménage… Tout ça coûte cher, mais ces sommes peuvent être déduites du montant de votre impôt ou de votre revenu avant calcul de l’impôt. Notamment :

  • les prestations compensatoires versées en cas de divorce,
  • les pensions alimentaires,
  • les frais de garde des jeunes enfants,
  • les dépenses pour l’emploi d’un salarié à domicile,
  • un forfait lié aux enfants à charge poursuivant leurs études.

Les sources de défiscalisation liées à votre logement

Chez vous, vous avez isolé vos combles et installé des panneaux photovoltaïques. Ces travaux améliorent le confort et la performance énergétique de votre habitat. Cet effort financier pour le développement durable peut vous donner droit à un crédit d’impôt au taux de 30 %. Cela concerne les investissements dans des :

  • appareils permettant des économies d’énergie (chaudière à condensation, micro-génération gaz…),
  • matériaux d’isolation des murs, du toit, des planchers, des volets isolants…
  • équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable,
  • diagnostics de performance énergétique, des compteurs individuels…

Un crédit d’impôt dans le cadre de l’aide aux personnes

Vous hébergez une personne âgée ou handicapée et vous voulez qu’elle s’y sente à l’aise et soit le plus autonome possible. Vous avez donc posé une rampe d’escalier, changé votre baignoire pour faciliter son accès, installé une commande centralisée pour les volets… Dans le cadre de l’aide aux personnes, un crédit d’impôt peut vous être accordé pour :

  • les appareils sanitaires adaptés,
  • les équipements de sécurité et d’accessibilité (barres de maintien, appareils élévateurs verticaux, systèmes de commande à distance…).

Payer moins d’impôts grâce à vos engagements caritatifs

Solidaire et engagé, vous n’hésitez pas à donner de votre temps et de votre argent à des associations caritatives. Vous avez raison, d’autant plus que votre générosité est reconnue par les services fiscaux.

  • Les dons à des organismes d’aide aux personnes en difficulté comme les Restaurants du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours Populaire… bénéficient d’une réduction d’impôt de 75 %,
  • Les dons à des organismes d’intérêt général établis en France donnent droit à un taux de réduction unique de 66 %.

Haut de page