Comment les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) influent sur les gérants d’actifs

Les critères ESG s’intègrent dorénavant aux critères d’analyses financières traditionnelles de tous les actifs. Découvrons deux exemples avec les obligations d’États et les fonds monétaires.

Quand les critères ESG deviennent essentiels à l’analyse des dettes des pays émergents…

Historiquement, les investisseurs jugeaient de la qualité d’une obligation d’État en analysant seulement sa perspective de croissance, ses indicateurs de dette et les autres sources de financement de cet État. Deux événements récents, l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et l’annulation des résultats de l’élection municipale turque par Recep Erdogan en 2019, montrent que cela ne suffit plus ; le renchérissement des coûts d’emprunts des états concernés par ces événements politiques mais aussi des entreprises liées à ces pays fut en effet immédiat.

Pour cette classe d’actifs, quel critère ESG doit être regardé principalement ? Les recherches effectuées dans le cadre de l’initiative relative aux Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (UN PRI) montrent que c’est le critère « Gouvernance » qui prime pour analyser la qualité d’une dette d’état, suivi par les critères sociaux et environnementaux. Le gérant devra donc déterminer :

  • la robustesse de la gouvernance (respect du droit de vote, lutte anti-corruption, indépendance des autorités etc…),
  • la solidité de l’infrastructure sociale et la stabilité politique

Ce sont autant de facteurs qui stimulent la prospérité économique et la compétitivité d’un pays.
Si ces critères sont respectés, davantage d’opportunités apparaissent pour les investisseurs, que ce soit au niveau de la dette du pays qu’au niveau des entreprises qui y opèrent.

… et qu’ils intègrent la gestion d’un fonds monétaire

Les fonds monétaires répondent aux besoins des investisseurs en quête de placements à court ou très court terme pour gérer leurs liquidités quotidiennes. L’ajout d’une dimension ESG à ces fonds leur permet de présenter un intérêt supplémentaire dans la mesure où ils combinent les objectifs classiques de gestion financière et les principes de l’investissement socialement responsable (ISR).


« Ainsi, ils garantissent aux investisseurs qui y souscrivent que leurs placements permettront de financer les institutions et les entreprises les plus responsables, c’est-à-dire les plus respectueuses des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) », explique Sophie Rahm, Responsable de l’analyse ESG chez Aviva Investors France.

Pour réussir, les gérants travaillent en étroite coopération avec des analystes ESG d'Aviva Investors France et avec les notes ESG fournies par l’agence MSCI ESG Research. Ces notes permettent d'élminier les entreprises les moins responsables de l’univers d’investissement.

« Nous excluons systématiquement les valeurs liées à la production, au stockage et à la commercialisation de mines anti-personnel et de bombes à fragmentation, conformément aux conventions d’Ottawa et d’Oslo. Enfin, nous excluons aussi certaines industries controversées comme le tabac ou les entreprises liées au secteur du charbon si leurs progrès en matière de responsabilité environnementale ne sont pas satisfaisants. Par ailleurs, nous publions également mensuellement un rapport d’impact, qui détaille la performance ESG du fonds, garantissant ainsi la transparence de notre gestion ISR», précise Sophie Labigne, gérante monétaire chez Aviva Investors France.

RSE, ESG, ESS… Mais que cachent ces acronymes ?

L’ISR, un investissement financier peut-il être « responsable » ?

(1) Les supports en unités de compte ISR sont accessibles dans les contrats Aviva Vie en cours de commercialisation, et dans une majorité des contrats fermés à la commercialisation. Pour savoir si vous pouvez y accéder avec votre contrat Aviva Vie, n’hésitez pas à en parler avec votre intermédiaire Aviva.

(2) L’investissement sur des supports en unités de compte présente un risque de perte en capital. Il n’est pas garanti, mais est sujet à des fluctuations, à la hausse ou à la baisse, dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Document non contractuel d’information générale, à jour au 15/07/2017

Contacter un agent

Comprendre l’impôt sur le revenu pour mieux le réduire

Il existe une multitude de solutions pour faire baisser sa pression fiscale. ...

Quelle stratégie pour votre épargne retraite en 2019 ?

La mise en œuvre du prélèvement à la source en  2019 a un impact sur votre ...

Pourquoi revoir régulièrement la clause bénéficiaire de son contrat d’assurance vie ?

L’assurance vie vous permet de transmettre une partie de votre patrimoine ...