Comment réussir la reprise du travail d’un salarié après une longue maladie ?

L’un de vos salariés reprend le travail après une longue maladie ou un accident du travail ? Ce retour à l’emploi doit être anticipé et préparé. Ecoute et empathie seront vos meilleurs atouts pour une réintégration réussie.

A la suite d’une maladie, d’un burn-out ou d’un accident du travail qui l’a éloigné des mois de l’entreprise, un de vos salariés va bientôt réintégrer son poste. Pour être réussi, ce retour à l’emploi après une si longue absence doit être préparé. Soyez bien sûr attentif à respecter vos obligations légales, mais sachez surtout adopter le ton juste et la bonne posture pour que la réintégration du salarié se déroule dans les meilleures conditions.

Respectez vos obligations légales

Sur le plan légal, sachez que :

  • la visite médicale avec le médecin du travail est obligatoire dans les 8 jours suivants la reprise si l’absence a été supérieure à 30 jours,
  • vous avez une obligation de réintégration au même poste ou à un poste similaire,
  • vous avez une obligation de reclassement si le salarié est déclaré inapte.

Préparez le retour à l’emploi du salarié absent

Au-delà de ces formalités, le plus important reste d’adopter la posture adéquate et de faire preuve d’empathie et d’écoute. Lorsque cela est possible, maintenez le contact avec votre salarié au cours de son absence car il appréciera cette considération et se sentira soutenu. Par ailleurs, quelques semaines ou jours avant la réintégration, il est judicieux de :

  • sensibiliser l’équipe afin qu’elle se montre bienveillante et réserve un accueil favorable mais sans excès au salarié afin qu’il ne soit pas dans une position inconfortable,
  • réfléchir avec votre collaborateur à de possibles aménagements de sa charge de travail  (mi-temps thérapeutique) pour une reprise en douceur et  plus sereine,
  • étudier le poste et l’environnement de travail pour prévoir les travaux, aménagements ou équipements nécessaires  tel qu’un bureau réglable en hauteur, une chaise de bureau ergonomique ou un éclairage adapté.

Affirmez votre présence à sa reprise du travail

Lors de la réintégration ou dans les jours qui suivent, prévoyez un temps d’échange en présence du responsable de service et de la DRH afin :

  • d’accueillir votre salarié et de l’assurer de tout votre soutien dans sa reprise de fonction,
  • d’entendre ses attentes ou besoins particuliers  et d’envisager ensemble les solutions à mettre en place.

Votre posture d’ouverture et d’écoute vous permettra d’éviter une situation d’échec du retour à une activité professionnelle ou de récidive de l’arrêt. Votre attitude sera remarquée positivement par votre salarié qui regagnera en confiance plus rapidement et pourra ainsi donner la pleine mesure de ses talents et retrouver sa place dans l’équipe sans perturber l’organisation du service. Une réintégration réussie est essentielle pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Eloigné de l’emploi en raison d’une longue maladie, soyez bien pris en charge avec les bonnes garantie d’assurance santé.

Découvrir notre offre Assurance santé professionnelle

Agriculteurs : gare aux incendies

Un incendie peut se révéler catastrophique pour votre exploitation agricole ...

Procédures et contrôles de conformité dans les ERP

Qu’il s’agisse d’une crèche, d’un restaurant ou d’un commerce, votre établisseme ...

Comment identifier les Hommes clés de votre entreprise ?

Dans toute entreprise, parmi les salariés, certains profils peuvent, par ...