Dirigeant, protégez-vous du vol en entreprise

À la rentrée scolaire, vous constatez une augmentation du budget fournitures de bureau de votre entreprise. Et, malgré la relation de confiance avec vos salariés, vous soupçonnez des vols. Une situation qui peut malheureusement concerner de nombreuses entreprises. Des mesures vous aideront à bien réagir en cas de vol et vous prémunir.

 

Bien sûr, vous faites confiance à vos salariés. Ce qui n’empêche pas de vouloir protéger votre entreprise des risques de vols. Car quels que soient les biens volés, les conséquences directes sur votre activité peuvent être sérieuses.

Vol en entreprise : un problème récurrent

Le vol en entreprise peut aussi bien concerner les biens matériels comme de l’équipement informatique ou des fournitures de bureau, que les biens immatériels comme des données informatiques, les fichiers clients, les catalogues de prix, etc.

Le vol en entreprise est un délit pénal et peut faire l’objet d’un licenciement pour cause réelle et sérieuse. Dans le cas d’un vol au préjudice d’un client de l’entreprise et non de l’entreprise directement, les sanctions sont plus lourdes. Si un salarié vole des cartouches d’encre destinées à l’imprimante de l’entreprise, ce vol nuit directement à votre entreprise. S’il gonfle les devis de vos clients pour empocher l’argent en surplus ensuite, ce vol porte préjudice à vos clients et, indirectement, à la réputation de votre entreprise. Ce dernier cas est considéré comme étant plus grave que le premier, et pourra faire l’objet d’une faute grave.

Les conséquences du vol en entreprise

Le vol peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur votre activité. La première et la plus directe de ces conséquences est bien sûr financière. Stylos, cahiers, papier toilette, essuie-main ou carburant… tous ces produits devront être rachetés par votre entreprise. Moins facile à évaluer, la deuxième conséquence concerne la réputation de votre entreprise. Un client victime d’un vol ne fera probablement plus appel à vous et ne recommandera pas votre entreprise dans son réseau.

Comment réagir face au vol en entreprise ?

Vous avez eu vent ou avez vous-même vu un salarié se servir dans le matériel ou les fournitures de l’entreprise ? C’est à vous qu’il revient de prouver le vol et l’intention de nuire de votre employé. Une fois le vol établi, plusieurs recours s’offrent à vous en fonction de l’ancienneté du salarié, de son historique de relation de travail et de la gravité du vol. Vous pourrez par exemple :

  • le mettre à pied ou lui donner un avertissement,
  • le licencier pour faute.

Dans des situations graves, vous pouvez décider de saisir la justice en déposant plainte auprès du tribunal compétent.

Comment se protéger contre le vol en entreprise ?

En tant que chef d’entreprise, vous disposez de plusieurs solutions pour protéger votre activité du vol.

La première, préventive, consiste à sensibiliser vos équipes aux conséquences du vol sur l’entreprise et donc, plus ou moins directement, sur eux-mêmes et leurs conditions de travail.

Vous pourrez également intégrer une clause dans votre règlement intérieur sur la possibilité de faire des fouilles et/ou installer, sous conditions, des systèmes de vidéosurveillance à des endroits clés, ce qui aura toutes les chances de décourager ce genre de pratiques.

En complément de ces mesures préventives, la souscription d’une assurance multirisque professionnelle vous aidera à appréhender le risque de vol de manière plus sereine, en vous protégeant.

 

Parce que nos agents Aviva sont aussi des chefs d’entreprise, nous connaissons bien vos problématiques. Quelle que soit votre activité, nos solutions multirisques professionnelles s’adaptent à vos besoins et notamment en ce qui concerne le vol en entreprise.

Découvrez notre Assurance Multirisque Professionnelle

Haut de page