Emploi de saisonniers agricoles : nos conseils de prévention

Comme de nombreux exploitants agricoles vous recourez à des travailleurs saisonniers ? Dans le cadre des activités agricoles que vous allez leur confier sur votre exploitation, vos salariés saisonniers pourront être soumis à de nombreux risques professionnels.

Pour les protéger de tout accident qui pourrait mettre en cause votre responsabilité en tant qu’employeur, il est important de bien identifier les risques auxquels ils sont exposés et aussi, les précautions préalables à prendre au moment de leur intégration sur votre exploitation.

Les contrats saisonniers sont soumis aux dispositions du Code du travail. En cas de manquement à vos obligations, votre responsabilité civile en tant que chef d’exploitation peut être mise en cause. Celle-ci est couverte au titre de votre garantie responsabilité civile professionnelle. Toutefois votre mise en cause personnelle peut également être exposée. Dans ce cas, seul un contrat couvrant votre responsabilité du dirigeant sera à même de vous protéger.

Les risques professionnels des travailleurs saisonniers agricoles

L’utilisation de certains produits spécifiques (produits phytosanitaires, fertilisants, acides...), la manipulation de machines agricoles ou encore la conduite de certains engins ne sont pas sans risque.

Tous les ans, des travailleurs saisonniers sont blessés : accidents avec des machines agricoles, coupures ou blessures liées à l’utilisation par exemple de sécateurs ou de taille-haies. On enregistre également des chutes de plain-pied ou de hauteur entraînant entorses, contusions, voire des traumatismes plus sévères (fractures…).

Les travailleurs saisonniers sont aussi soumis aux risques physiques liés à la nature même des tâches qu’ils effectuent. Les gestes répétitifs et les postures contraignantes lors des récoltes (tomates, melons, fraises ou muguet…) et des vendanges peuvent générer des troubles musculo-squelettiques tels que des tendinites ou des lumbagos...

Enfin, le travail étant effectué souvent en extérieur, les saisonniers sont exposés aux risques associés : brûlure du soleil, coup de chaleur ou piqures d'insectes…

Prévenir les risques auprès des travailleurs saisonniers agricoles

En tant qu’employeur, vous devez assurer la sécurité de vos salariés. Afin de limiter les risques d’accident et de blessures, il est essentiel d’accueillir vos salariés en veillant à leur bonne intégration. Cette intégration passe par un entretien approfondi avec chacun de vos salariés occasionnels.

Deux objectifs à cet échange : vous permettre de connaître l’expérience et les compétences de votre salarié mais aussi de lui présenter son poste et surtout les risques spécifiques auxquels il sera exposé sur votre exploitation.

Dès leur arrivée et avant de démarrer le travail, il est donc essentiel de former vos salariés saisonniers. Des informations et des consignes de sécurité claires (équipement, gestes et postures appropriés, précautions et règles d’usage de produits dangereux…) peuvent éviter de nombreuses déconvenues (blessures, traumatismes…).

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche de prévention spéciale « Emploi de travailleurs saisonniers agricoles ».

Document non contractuel d’information générale à jour le 24/07/2020

Contacter un agent

Échange de maisons entre particuliers : nos conseils pour partir en vacances serein

À la recherche de bons plans pour vous offrir des vacances à moindre coût, ...

Inondation, orage, pluie violente : rester en sécurité et être bien indemnisé

Fortes pluies, orages violents, inondations soudaines… Pour rester en sécurité ...

Vous réalisez vous-même des travaux chez vous ? Pensez à vous assurer !

Vous êtes un bricoleur hors pair et avez envie de vous lancer dans des ...