Burn-out : obligations de l’employeur, complémentaire santé et prise en charge

Le burn-out, épuisement extrême lié au travail, concerne chaque année des milliers de salariés. La Sécurité Sociale peut-elle prendre en charge ce syndrome d'épuisement professionnel ? Quelles sont vos obligations d’employeur en matière de burn-out ? Quels sont vos moyens d’action pour préserver vos salariés ?

Tout le monde peut être concerné par le burn-out un jour ou l’autre, qui touche en France un salarié sur quatre*. Cette situation d’épuisement extrême lié au travail se manifeste de multiples façons, mais se caractérise presque toujours par une incapacité plus ou moins longue à travailler.

Le burn-out n’est pas officiellement inscrit au tableau des maladies professionnelles reconnues par la Sécurité Sociale. En revanche, les dépressions d’épuisement, identifiées par un médecin, sont prises en charge. Le burn-out peut donc être couvert dans ce cadre.

Burn-out : vos obligations d’employeur

En tant qu’employeur, vous avez l’obligation d’assurer la santé et la sécurité de vos salariés. A ce titre, vous devez prendre les mesures nécessaires pour y parvenir.

Dans le cas où vous ne prendriez pas les mesures adéquates et que l’un de vos employés était victime de burn-out, votre responsabilité de dirigeant pourrait être engagée. Vous pourriez alors encourir de lourdes sanctions et être condamné à indemniser votre salarié pour faute inexcusable, en n’ayant pas fait le nécessaire pour le protéger.

Aussi, pour préserver la santé mentale de vos salariés au travail et lutter contre les burn-outs, vous avez tout intérêt à faire régulièrement de la prévention auprès de votre personnel, via des campagnes d’information et de formation sur le burn-out.

Pensez à limiter les facteurs de stress excessif en mettant en place également des actions concrètes :

  • répartition équilibrée de la charge de travail de chacun,
  • organisation de points hebdomadaires, mensuels ou annuels pour vérifier que vos salariés se sentent bien dans l’entreprise,
  • aménagement d’horaires pour favoriser un équilibre vie professionnelle et vie privée...

Enfin, vous pouvez aussi procéder à d’autres aménagements comme :

  • l’encadrement des utilisations des outils informatiques,
  • le contrôle du temps de travail pour éviter les excès,
  • la promotion des pauses collectives et des moments de convivialité pour éviter l’isolement de certains collaborateurs...

Prenez soin de la santé de vos salariés avec une complémentaire santé de qualité !

Proposer à l’ensemble de vos salariés une couverture complémentaire santé collective, c’est respecter vos obligations légales d’employeur mais aussi leur permettre de prendre soin de leur santé au quotidien à des conditions avantageuses : ils disposent d’un meilleur accès aux soins pour un moindre coût (50% au moins du coût de la complémentaire santé collective est financée par l’entreprise).

En cas de burn-out, c’est l’assurance pour vos salariés de bénéficier d’une bonne prise en charge (traitement, éventuellement hospitalisation) et aussi de services d’assistance précieux dans ce genre de situation. Par exemple, une aide à domicile pour le ménage ou les courses, les services d’une personne pour garder les enfants restés seuls ou le gardiennage des animaux domestiques.

Pour répondre à vos obligations d’employeur et veiller au bien-être de vos salariés, découvrez notre complémentaire santé collective Aviva !

* Source : https://www.lepoint.fr/sante/la-depression-ou-le-burn-out-touche-un-salarie-sur-quatre-22-10-2015-1975952_40.php

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 01/03/2021

Découvrir notre complémentaire santé collective