Jeunes entreprises : les assurances clés pour votre activité

Vous venez de créer votre entreprise. Entre la recherche de clients, les premières commandes, le recrutement de collaborateurs et les tableaux de suivi d’activité à contrôler, vous êtes bien occupé. Pour continuer l’esprit serein, prenez le temps de vous poser les bonnes questions et choisissez les assurances adaptées.

Votre jeune entreprise, même de petite taille, avec peu de matériel ou de salariés, ne peut se passer d’assurances. Entre les assurances obligatoires, la protection des personnes et les garanties optionnelles, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Bien assurer son entreprise, c’est d’abord anticiper

Pour vous orienter, commencez par identifier les principaux risques auxquels vous êtes exposé :

  • Risques liés à votre activité en tant que telle
  • Risques liés aux biens
  • Risques liés aux personnes, qu’il s’agisse de vous ou de vos salariés

Renseignez-vous ensuite sur les assurances obligatoires pour votre activité, celles qui sont optionnelles, et celles qui sont fortement recommandées.

Les contrats d’assurance incontournables pour les jeunes entreprises

En fonction de la taille de votre structure, de vos activités, des risques particuliers auxquels vous êtes exposé, il convient d’ajuster vos couvertures et vos niveaux de franchise. Votre assureur saura vous conseiller pour vous guider dans vos choix. Trois types d’assurances sont nécessaires pour garantir la bonne marche de votre entreprise :

L’assurance responsabilité civile professionnelle

En votre qualité de chef d’entreprise, vous êtes responsable des éventuels dommages causés par votre entreprise à votre personnel, vos clients, votre environnement. La responsabilité civile professionnelle permet à votre entreprise de faire face à ces risques et peut prendre en charge tout ou partie des dommages. Notez que la responsabilité civile du dirigeant fait l’objet d’un autre contrat, différent de celui de votre entreprise.

L’assurance multirisque professionnelle

Un incendie, un vol, un bris de glace, une catastrophe climatique… nul n’est à l’abri d’un imprévu. Pour ne pas voir votre activité tourner au ralenti et nuire à l’équilibre financier de votre entreprise, pensez à protéger vos biens et vos locaux.

L’assurance perte d’exploitation

Une inondation peut non seulement détruire partiellement ou totalement vos bâtiments et vos machines, mais surtout entraîner l’arrêt de votre activité. Avec une assurance perte d’exploitation, les conséquences financières du sinistre peuvent être prises en charge durant toute la période nécessaire au redémarrage de votre activité, des salaires du personnel au règlement des frais de location d’un local provisoire, en passant par le paiement de vos charges fixes.

Prévoyance, retraite : créateurs, ne négligez pas votre propre protection

Protéger votre entreprise et ses activités, c’est aussi protéger l’homme clé : vous ! Pour être couvert en cas d’accident pensez aux contrats de prévoyance, qui vous protègent, vous et votre famille, en cas d’arrêt de travail, invalidité ou décès.

Pour préparer l’avenir, pensez aussi à votre retraite complémentaire. Que ce soit pour maintenir votre niveau de vie ou concrétiser vos projets, plusieurs dispositifs sont à étudier et peuvent être complémentaires : PERP, Madelin, assurance vie…

Vous souhaitez revoir vos options d’assurance ? Mettre à jour le montant de vos franchises ? Faites un diagnostic professionnel gratuit en ligne pour évaluer vos besoins.

Faire un diagnostic professionnel gratuit

Haut de page