Quelles sont les aides financières à l’installation des jeunes agriculteurs ?

Les ressources financières nécessaires au démarrage d’une activité d’exploitant agricole peuvent freiner vos envies de vous lancer. Mais l’accession, sous conditions, au statut de jeune agriculteur, peut vous permettre de bénéficier de différentes aides financières, de quoi vous installer et vous consacrer sereinement à votre activité d’agriculteur.

Une panoplie d’aides pour faciliter l’installation des jeunes agriculteurs

Différentes aides financières sont accessibles pour vous installer ou reprendre une exploitation agricole :

  • la Dotation de Jeune Agriculteur (DJA) est accordée sous condition de capacité professionnelle agricole. Un plan d'entreprise sur 4 ans est établi. Le montant de la dotation est calculé en fonction de la zone d’installation et du projet agricole ;
  • le prêt bonifié permet de financer le lancement ou la reprise d’une installation ainsi que les premiers investissements ;
  • des aides définies au niveau régional dans le Plan de Développement Rural Régional (PDRR).

De plus, les nouveaux agriculteurs peuvent bénéficier de plusieurs aides complémentaires :

  • des avantages fiscaux : abattement sur les bénéfices et exonération partielle et dégressive de cotisations sociales pendant les 5 premières années ;
  • des avantages agricoles : majoration et/ou priorité de subvention (Plan pour la Compétitivité et l’Adaptation de l’Exploitation – PCAE), attribution de droits à primes (PAC), priorité dans l’accès au foncier, droits d’enregistrement réduits sur l’acquisition de terres agricoles ;
  • des aides locales : Accompagnement à l’Installation-Transmission en Agriculture (AITA), aides de collectivités, plateformes d’initiatives locales ;
  • un accès à la plateforme de financement participatif MIIMOSA ;
  • des offres spécifiques liées au métier : formation et assurance professionnelle notamment.

Chez Aviva, nous accompagnons les agriculteurs depuis 1856. En tant que partenaire privilégié, nous aidons les jeunes agriculteurs à s’installer et réussir leur projet.

Les démarches pour être reconnu jeune agriculteur et accéder aux aides

Les deux aides nationales à l’installation - DJA et prêt bonifié - sont accessibles via une demande par dossier auprès de la Direction départementale des territoires ou de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, accompagné du Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP) et du plan d’entreprise sur 4 ans du jeune agriculteur. Le jeune agriculteur doit être majeur, mais âgé de moins de 40 ans et s’installer pour la première fois en tant que chef d’exploitation agricole. Ces démarches permettent aussi d’accéder au régime de protection sociale MSA dédié aux agriculteurs.

N’hésitez pas à solliciter les différentes aides auxquelles vous avez droit pour vous lancer et pensez à bien vous entourer. Pour en savoir plus sur le statut et les aides à l’installation, adressez-vous au Point Accueil Information (PAI) de la chambre d’agriculture de votre département.

Tournez-vous vers un agent Aviva pour lancer votre exploitation agricole dans de bonnes conditions. Grâce à son expertise du milieu agricole, il vous aiguillera vers les aides financières possibles et vous conseillera dans le choix d’une solution d’assurance adaptée à votre activité et statut spécifique de jeune agriculteur.

Contacter un agent Aviva

Découvrir notre offre Jeunes Agriculteurs

Prévoyance pro : les 4 points à vérifier régulièrement

Votre contrat de prévoyance professionnelle doit vous apporter une protection ...

Devenir exploitant agricole : comment diagnostiquer et assurer vos risques agricoles pour pérenniser votre projet

Qu’ils soient climatiques, sanitaires ou environnementaux, les risques ...

Chefs d’entreprise, améliorez votre protection sociale

Que vous soyez commerçant, gérant majoritaire d’une SARL, artisan ou encore ...