Téléconsultation médicale : comment ça marche ?

Les outils numériques nous permettent désormais de réaliser des téléconsultations médicales. Depuis le mois de septembre 2018, l’Assurance Maladie rembourse cet acte d’e-santé.

La téléconsultation est une consultation réalisée à distance entre un patient et un médecin généraliste ou spécialiste grâce aux outils numériques. Avec le développement du digital, les technologies se mettent au service de la santé afin d’améliorer l’organisation du système et l’accès aux soins. La téléconsultation devrait également contribuer à mieux faire face à l’augmentation des besoins dûe au vieillissement de la population et à apporter une réponse aux déserts médicaux.

La téléconsultation en pratique

La téléconsultation médicale est remboursée par l’Assurance Maladie depuis le 15 septembre 2018. Pour cela, vous devez remplir certaines conditions :

  • le médecin téléconsultant doit vous connaître, c’est-à-dire que vous devez avoir eu au moins une consultation physique avec lui au cours des 12 mois précédant la téléconsultation, afin de garantir une prise en charge de qualité,
  • le parcours de soins doit être respecté ce qui signifie que vous devez être orienté initialement par votre médecin traitant vers le médecin téléconsultant, si celui-ci n’est pas le médecin traitant.

Notez cependant que le respect du parcours de soins pour recourir à une téléconsultation n’est pas exigé pour :

  • l’accès aux spécialistes en accès direct : gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie ou neuropsychiatrie, et pédiatrie,
  • les patients de moins de 16 ans,
  • une situation d’urgence,
  • les patients ne disposant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant est indisponible dans un délai compatible avec leur état de santé.

Comment se déroule une téléconsultation ?

Une téléconsultation se déroule comme une consultation classique d’un point de vue médical. En pratique :

  • vous devez, à l’heure du rendez-vous, vous connecter à un site Internet ou une application, depuis un ordinateur ou une tablette avec webcam, à l’aide du lien Internet envoyé par le médecin,
  • le médecin peut établir, si nécessaire, une prescription comme une ordonnance de médicaments ou d’examens complémentaires, qui vous sera transmise par voie postale ou sous format électronique,
  • le médecin rédige un compte-rendu, l’archive dans votre dossier patient, et le transmet à votre médecin traitant s’il ne l’est pas.

Une téléconsultation est facturée par le médecin téléconsultant au même tarif qu’une consultation en cabinet, selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin. Les modalités de remboursement sont identiques à celles d’une consultation classique :

  • le taux de prise en charge par l’Assurance Maladie est de 70% de la base de remboursement. La complémentaire santé vient en complément selon les garanties souscrites avec un minimum de 30% de cette même base de remboursement.
  • le tiers payant est appliqué dans son intégralité pour les patients en affection de longue durée, les femmes enceintes, les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire ou de l’aide à l'acquisition d’une complémentaire santé. Pour les autres patients, le tiers payant pourra être proposé sur la part obligatoire et/ou sur la part complémentaire.

Si vous n’êtes pas en mesure de présenter votre carte vitale au médecin, deux cas se présentent pour la transmission des informations à l’Assurance Maladie :

  • soit les données administratives nécessaires sont déjà connues par le médecin,
  • soit c’est le médecin traitant qui les communique au médecin téléconsultant.

N’attendez pas pour prendre soin de vous.  Choisissez les garanties adaptées pour préserver votre bien le plus précieux, votre santé, et faire face en cas de coup dur.

Découvrez nos assurances santé

Les Français et les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels en quelques chiffres clés

Trottinette à moteur, mono-roue, skate électrique… Les Nouveaux Véhicules ...

Sécurisez votre logement pour la retraite

Pourquoi ne pas profiter de votre période de retraite pour réaliser des ...

Adeptes de sports à sensations : quelle assurance choisir ?

Les activités sportives considérées comme dangereuses ne sont pas couvertes ...