Vos soins dentaires sans vous ruiner

Se faire soigner les dents n’est pas bon marché, et l’assurance maladie n’est pas vraiment généreuse sur les remboursements, surtout lorsqu’il s’agit d’implants, bridges et autres couronnes ! Pour vous aider à régler la facture, voici quelques bonnes pratiques que nous vous conseillons de mettre en œuvre.

Dentiste : j’y vais ou j’y vais pas ?

Pour beaucoup, et c’est peut-être votre cas, certains soins dentaires représentent plusieurs mois de salaire, ou de pension lorsque l’on est retraité. De quoi y renoncer tellement le reste à charge est élevé, et encore plus si vous êtes étudiant sans revenu fixe. Si une bonne hygiène bucco-dentaire reste le meilleur moyen de ne pas se rendre trop souvent chez le dentiste, certains soins s’avèrent parfois incontournables. Mieux vaut alors disposer d’une bonne complémentaire santé et adopter quelques bons réflexes pour faire baisser le montant de la facture !

Quels sont les tarifs de mon dentiste ?

Quels sont les tarifs de mon dentiste ? Est-ce un dentiste conventionné ? Pratique-t-il les dépassements d’honoraires ? Ce sont les premières questions à vous poser, qu’il s’agisse de soins dentaires conservateurs ou d’une intervention plus importante ! Pour ces soins plus coûteux, exigez un devis dentaire, c’est une obligation à partir de 70 €. Dans le même temps, demandez également à d’autres praticiens des devis pour la même prestation et comparez-les. Vous risquez d’être surpris par les différences !

Si vous êtes attaché à votre dentiste, parlez-lui franchement !

Il n’y a aucune honte à avoir de négocier avec votre dentiste. Il a nécessairement une marge de manœuvre au niveau de ses tarifs de soins, d’autant plus si vous êtes un patient régulier. Pour des soins coûteux et importants (implant, appareil, gouttière, couronne, bridge), voyez s’il accepte d’étaler le paiement sur plusieurs mois. Qui n’essaye rien n’a rien !

Prothèses dentaires : et pourquoi pas une solution alternative ?

Si vous nécessitez une couronne dentaire, un implant ou un bridge pour une dent qui n’est pas visible, même lors de votre plus large sourire, choisissez la solution la moins onéreuse avec une prothèse 100 % santé dont le tarif est plafonné. Pourquoi payer plus cher pour une dent invisible ? Autre solution si la dent est cachée : la reconstitution « en fauteuil ». Cette alternative, si elle peut être mise en œuvre dans votre cas, est encore moins coûteuse, et plus rapide. Elle consiste à recomposer la dent à partir de matériaux composites ou d’amalgame dentaire.

Il n’y a pas que les chirurgiens-dentistes libéraux

Si vous n’êtes pas attaché à un praticien en particulier, vous pouvez également vous faire soigner dans l’une des 16 facultés dentaires de France. Dans ces centres de formation, les tarifs sont en moyenne 25 à 30 % moins chers que dans les cabinets dentaires libéraux. Et, pas de panique, c'est une solution sans risque car toutes les étapes du soin réalisé par des étudiants en fin de formation sont contrôlées par leurs professeurs. La liste de ces établissements est disponible sur Internet. Ils pratiquent généralement tous le tiers-payant, à savoir que vous ne faites pas l’avance des frais.

Un coup de pouce supplémentaire avec le renfort de garanties

Pour vous faciliter l’accès aux soins importants, compte tenu que la CPAM ne prend en charge qu’une faible partie de leurs prix, Aviva vous propose dans son contrat Santhia un « Pack Optique-Dentaire et Bien-être ». Il complète le montant du remboursement accordé pour vos frais dentaires.

Choisissez un dentiste du Réseau « Carte Blanche »

Ils sont 7 700 chirurgiens-dentistes partenaires répartis sur l’ensemble du territoire à fournir une centaine d’actes dentaires référencés. Ils pratiquent jusqu’à 15 % de remise sur les prix du marché. La qualité du réseau est assurée par un partenariat qui lie Aviva à l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD).

Découvrir notre assurance santé

Protéger vos proches en cas de coups durs

Assurer sa voiture, sa maison, ses objets de valeurs relève de l’évidence ...

La CMU et la CMU-C, leur fonctionnement

Ne confondez pas CMU de base et CMU complémentaire La C.M.U de base est ...

Assurez votre enfant tout au long de sa scolarité

Stage en entreprise, internat, stage à l’étranger… Les besoins de votre ...