Aviva pour la prévention : Tout connaître le médicament

Tout savoir sur le médicament et avoir un comportement responsable

Remboursement et déremboursement :

Pour être remboursé par la Sécurité sociale, un médicament doit faire la preuve de son efficacité au regard de la pathologie qu’il traite. Un classement en trois niveaux de ce Service Médical Rendu (SMR) permet de déterminer le montant de remboursement :

  • un niveau « faible ou insuffisant » obtient un remboursement à 15 % (vignette orange)
  • un niveau « modéré » obtient un remboursement à 30 % (vignette bleue)
  • un niveau « majeur ou important » obtient un remboursement à 65 % (vignette blanche) où 60 %
  • un niveau « irremplaçables et particulièrement coûteux » obtient un remboursement à 100 % (vignette blanche barrée)

L’assurance maladie obligatoire ne rembourse que les médicaments ayant fait l’objet d’une prescription médicale.
Les médicaments sans vignette ont un prix de vente libre qui peut varier d'une pharmacie à l'autre et ne sont pas remboursés par l'assurance maladie obligatoire.

A partir de 2011, l’Assurance maladie a déremboursé de 35% à 30% tous les médicaments à vignette bleu et diminuer le taux de remboursement d’une partie des vignettes blanches à 65% à 60% (dispositifs médicaux comme les pansements…) Depuis 2010, une centaine de médicaments anciennement remboursés à 35 % du barème de remboursement de la Sécurité sociale, sont remboursés à hauteur de 15 %.
Les médicaments concernés sont considérés comme étant à service rendu faible ou insuffisant.
En 2007, 41 médicaments (veinotoniques) avaient vu leur taux de remboursement réduit à 15 % (vignettes orange), avant d’être totalement déremboursés en 2008.

Les médicaments génériques : une efficacité à moindre coût

Un médicament générique est la copie exacte du médicament de marque dont le brevet est tombé dans le domaine public : il contient les mêmes dosages et répond aux mêmes exigences de qualité.
 
Le médicament générique porte soit un nom de produit suivi de la mention "Gé" ou le nom de sa molécule (dénomination commune internationale (DCI)).

Info : Il est vendu environ 30 % moins cher, car son prix n'inclut pas l'amortissement des frais de recherche.

La substitution par le pharmacien :

Le pharmacien a le "droit de substitution". Il est donc autorisé à délivrer un médicament générique à la place du médicament de marque prescrit sur l'ordonnance, sauf mention contraire du médecin.

Info : Aujourd’hui, dans une grande majorité des départements français, le tiers-payant en pharmacie n’est plus accepté si le patient refuse la substitution d'un médicament générique à un médicament de marque.

Les franchises médicales

Une franchise de 50 centimes d'euro est due par boîte de médicaments (ou unité de conditionnement).

Pour plus d’information : cliquez ici

Pour réduire vos franchises médicales, choisissez des conditionnements trimestriels :
Certains médicaments prescrits pour les traitements de longue durée (diabète, le cholestérol, l’hypertension, l’insuffisance cardiaque …) peuvent être achetés en boîte de trois mois.
Ce conditionnement apporte un double bénéfice financier à l’assuré : il ne paye qu'une seule franchise de 50 centimes d'euro au lieu de trois et le prix des médicaments diminue également avec la quantité.
 

Haut de page

Aviva Conseils Santé : Duplicata de carte de Tiers-payant

En cas de perte ou si vous souhaitez un nouvel exemplaire, téléchargez ...

Quelle assurance pour protéger votre enfant étudiant ?

Ça y est, votre enfant vient d'obtenir son bac, et toute la famille se ...

Reprise des activités sportives et culturelles : comment bien assurer toute la famille ?

La rentrée scolaire passée, le planning de la famille est maintenant bien ...