Pourquoi tous les verres correcteurs ne sont-ils pas remboursés
de la même manière ?

La sentence est tombée : vous devez porter des lunettes de vue ! Votre ophtalmologue vous prescrit donc des verres pour corriger vos troubles visuels. Ensuite, avec l’aide de votre opticien, vous choisissez l’équipement optique qui vous convient le mieux (matériau, épaisseur, traitement des verres). Une fois la monture et les verres sélectionnés, votre opticien pourra vous préciser le montant pris en charge par l’assurance maladie et par votre complémentaire santé, ainsi que votre éventuel reste à charge.

A chaque trouble de la vue sa correction… et son coût !

Tous les verres correcteurs n’ont pas les mêmes propriétés : verres unifocaux (ou simples foyers), verres complexes (multifocaux ou progressifs)… La palette est large et le choix n’est pas facile car, au-delà de la correction, la notion de confort est très importante.

Les verres simples unifocaux : la solution si vous souffrez uniquement d’un trouble
de la vision

Composés d’un seul foyer avec une couche uniforme, ce sont les verres correctifs de vos lunettes si vous souffrez d’un seul trouble de la vue comme la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie.

Adaptables à tous les modèles de montures, vous apprécierez leur discrétion. En revanche, ils ne conviendront pas si vous êtes presbyte car, en améliorant votre vision de près, ils rendent floue la vision de loin.

Les verres complexes : si vous cumulez les troubles de la vue

 Composés de plusieurs foyers : les bifocaux (double foyer) ou les trifocaux (triple foyer) sont faits pour vous si vous êtes myope et presbyte en même temps, ils permettent de traiter ces deux pathologies avec une même monture !
 
 Parmi les verres complexes, vous trouverez également les verres correcteurs progressifs, notamment de nouvelle génération comme le “Haute Définition” (HD ou FreeForm). Ils se composent d’un verre unique dont la surface n’est pas uniforme. La partie supérieure du verre est réservée à la vision de loin et la partie inférieure est destinée à la vision de près. Au centre, le verre offre une vision intermédiaire. Les verres complexes s'adaptent à la plupart des montures, même les plus fines. Du fait de leur technicité, leurs coûts sont supérieurs à celui des verres simples.

Un meilleur confort de vue grâce à certains traitements spécifiques !

Les traitements sont nombreux pour accroître votre confort : anti-reflets, anti-salissures, anti-rayures, polarisant, amincissant, photochromique, antibuée, anti lumière bleue ou encore hydrophile et oléophobe… Il y en a pour tous les goûts et… pour tous les budgets !

Ensuite, reste le choix du matériau…

 Verre organique ou verre polycarbonate : à vous de choisir selon votre confort et votre budget. Il y existe les amincis, les aplatis, les hauts de gammes… Le verre aminci est esthétique mais perd en qualité optique ; aplati, il améliore la vision latérale ; haut de gamme, il fait gagner en confort de vision. Votre opticien saura vous conseiller selon vos besoins.
 
 Après la quasi disparition du verre minéral, cassable et lourd, le verre organique équipe aujourd’hui la majorité des lunettes de vue. Léger, confortable, mince, résistant aux rayures, il s'adapte facilement aux montures. Le verre polycarbonate, très léger, offre également une grande résistance aux chocs et à la chaleur tout en garantissant une meilleure protection aux ultraviolets. Seul défaut : il se raye facilement, et est aussi plus onéreux.

Des économies supplémentaires avec nos renforts de garanties

 Pour avoir accès à des lunettes de qualité, compte tenu que la Sécurité sociale ne prend en charge qu’une faible partie du prix de vos verres, Aviva vous propose un choix de garanties optiques pour faire face à vos frais optiques.

Pourquoi payer ? Nos opticiens partenaires Carte Blanche vous évitent cela

 Nous vous proposons de ne rien débourser si vous optez pour la gamme Carte Blanche - Prysme chez l’un de nos 7 600 opticiens partenaires Carte Blanche.
 Vous pouvez bénéficier d'autres avantages :

  • des prix plafonnés avec des tarifs inférieurs  jusqu’à 40% aux prix catalogue des verriers,
  • la possibilité de ne payer que votre part grâce au Tiers Payant,
  • une garantie casse de 2 ans sur vos verres,
  • une garantie d’adaptation de 6 mois minimum pour vos verres unifocaux ou progressifs,
  • une garantie de 2 ans sur le traitement anti-reflets de vos verres…

 

Découvrir nos assurances santé

Comment s’assurer en cas d’annulation des vacances ?

À la veille de vos vacances, c’est le scénario que l’on ne souhaite surtout ...

Quelle assurance pour protéger votre enfant étudiant ?

Ça y est, votre enfant vient d'obtenir son bac, et toute la famille se ...

Perte d’autonomie : vivre à domicile et protéger ses proches

Avec l’espérance de vie qui s’allonge, le nombre de personnes confrontées ...