Inhumation ou crémation : mieux comprendre pour choisir

C’est un sujet auquel personne n’a vraiment envie de penser. Et pourtant, qu’il s’agisse d’anticiper ses propres obsèques ou d’avoir à gérer celles d’un proche, la question du choix entre inhumation et crémation se pose forcément. Connaître leurs spécificités « pratiques » et règlementaires peut vous aider à faire votre choix. D’autant que les pratiques évoluent beaucoup en France ces dernières années.

Inhumation et crémation : deux pratiques qui cohabitent

Selon une étude BVA menée pour la Fondation PFG(1), les demandes de crémation sont en constante hausse. En 1975, la France comptait seulement sept crématoriums contre plus de 180 aujourd’hui. En 1980, la crémation concernait 1% des décès, contre 36% en 2016. Le saviez-vous ? Aujourd’hui, ce sont plus de la moitié des Français (59%) qui indiquent avoir recours à la crémation.

De nos jours, la crémation est choisie pour des raisons économiques, par conviction ou pour éviter aux futures générations d’entretenir une tombe.

Tout savoir sur l’inhumation : définition et coût

L’inhumation concerne encore presque deux obsèques sur trois. La pratique consiste à placer le défunt dans un cercueil, puis dans une tombe. Cet enterrement a lieu dans un cimetière. Il nécessite l’intervention d’une entreprise de pompes funèbres et l’autorisation d’inhumer.
Sachez que le choix du cimetière n’est pas libre. Le défunt doit être enterré dans les 6 jours qui suivent sa mort :

  • soit dans la commune où il habitait,
  • soit dans la commune où il est décédé,
  • soit dans le cimetière où se trouve le caveau familial.

La sépulture est choisie et aménagée selon les désirs du défunt et de la famille. Elle doit cependant respecter les éventuelles réglementations en vigueur dans le cimetière. Le coût d’un enterrement est en moyenne de 3815 € (2).

La crémation, une pratique de plus en plus courante

De plus en plus fréquente, la crémation consiste à brûler le corps du défunt. Les cendres funéraires sont ensuite placées dans une urne, qui est disposée dans un cimetière ou un site cinéraire. Elle peut également être déposée dans une propriété privée, si telle est la volonté exprimée par le défunt, après déclaration auprès de la mairie. Il n’est pas malheureusement pas possible de se répartir les cendres entre proches ou d’un lieu à un autre en souvenir. La crémation doit se faire dans les 6 jours qui suivent la mort du défunt.

Si vous envisagez de disperser les cendres dans la nature, c’est possible. Attention tout de même aux restrictions. Il faut s’assurer qu’elles ne se répandent pas sur la voie publique. Si vous avez un doute sur vos droits, il faut contacter la mairie ou les propriétaires du lieu choisi. Le prix d’une crémation est en moyenne de 3 986€ (2).

Inhumation ou crémation : comment choisir ?

Il s’agit avant tout d’un choix personnel et il est évidemment primordial de respecter les volontés du défunt. Si celui-ci ne les a pas exprimées, il faut prendre en considération :

  • les traditions familiales,
  • l’existence d’une concession familiale,
  • l’emplacement géographique,
  • le besoin d’avoir un endroit pour se recueillir.

Selon le pays, les pratiques peuvent être différentes. Par exemple, au Japon, 99% de la population est incinérée.

Penser à ses obsèques de son vivant peut soulager sa famille, tout comme le fait de prendre une assurance obsèques.

Avec l’Assurance Obsèques d’Aviva, anticipez les démarches et accompagnez aux mieux vos proches.

 

(1) https://www.bva-group.com/sondages/les-francais-et-le-sport-2-2 
(2) Enquête UFC-Que Choisir 2019

 

Découvrir l'Assurance Obsèques Aviva

Avec le dispositif 100% Santé, vous serez 100% remboursés !

Bonne nouvelle, à compter du 1er janvier 2020, certains soins et équipements ...

Noël, Nouvel An… Gardez la forme pendant et après les fêtes !

Les fêtes de fin d’année sont propices aux réunions familiales et aux grandes ...

Organiser un feu d'artifice chez soi, dans son jardin ? Ce qu'il faut savoir sur la règlementation

Pour fêter un anniversaire, célébrer les fêtes estivales entre amis, pour ...