Sécurité et contrôle parental : comment protéger vos enfants sur Internet ?

Les enfants découvrent Internet de plus en plus jeunes. Et si naviguer sur le web peut s’avérer particulièrement intéressant, les risques sont également nombreux. Images violentes ou inappropriées, harcèlement, escroqueries… Comme vous ne pourrez pas toujours être derrière eux, mieux vaut sensibiliser vos enfants suffisamment tôt.

Pourquoi Internet peut-il être dangereux pour les enfants ?

Internet a changé notre existence. En ligne, il est possible de se connecter au monde, de dialoguer avec n’importe qui, réserver ses vacances, faire des achats, effectuer des démarches administratives, etc. Revers de la médaille : sur Internet, tout est accessible, même le pire pour vos enfants.
 
Il est important de rappeler que les enfants de moins de 3 ans ne doivent pas être mis devant les écrans. Vous l’avez peut-être remarqué, cette recommandation figure aujourd’hui dans tous les carnets de santé. Entre 3 et 6 ans, il faut limiter au maximum l’exposition aux écrans et bien choisir les programmes visionnés et les activités en ligne.

Au fil des années, il sera important de responsabiliser les enfants et de communiquer avec eux, surtout s’ils voient des images inappropriées. En France, selon la journaliste Christelle Méral, les enfants passent plus de 4 heures par jour devant les écrans*, notamment sur leurs téléphones et tablettes. Le contrôle parental s’impose.


Les enfants face aux écrans, quelle réglementation ?
Il n’existe aucune réglementation sur les risques liés à Internet, uniquement des recommandations.
Pour assurer la sécurité des plus jeunes, certains pictogrammes existent. Il reste fondamental de les respecter.
De son côté, Facebook interdit le réseau social aux moins de 13 ans.


Protéger votre ordinateur

Pour réduire les risques sur Internet, il est impératif de mettre un mot de passe afin que les enfants ne puissent pas accéder librement aux contenus sensibles. Ce mot de passe doit être difficile à trouver et changé régulièrement. Dans le même esprit, il est judicieux d’activer le filtre parental qui limite l’accès aux sites à risques.

La surveillance des enfants est indispensable. Il ne faut jamais laisser un jeune enfant seul sur Internet. Lors des premières séances, restez avec l’enfant. Expliquez-lui comment fonctionnent les moteurs de recherche, les forums et les plateformes de vidéos. Votre enfant désirer un PC dans sa chambre ? Difficile de ne pas lui faire plaisir, n’est-ce pas ? Là encore, il est peu recommandé de placer l’ordinateur dans un lieu intime comme la chambre. Dans la mesure du possible, laissez-le dans la pièce de vie pour garder un œil sur la navigation de vos enfants.

Responsabiliser l’enfant

Pour éduquer et responsabiliser votre enfant, parlez-lui des risques. Dès qu’il est en âge de comprendre, entre 8 et 10 ans, dites-lui que sur Internet, il peut trouver des images choquantes. N’hésitez pas à lui demander s’il a déjà été exposé à ce type de contenus. Rassurez-le en lui signifiant qu’il peut venir vous en parler.

Rappelez aussi à votre enfant qu’Internet est un outil de communication et qu’il est impossible de savoir qui se cache derrière un profil. De même, il faut aborder le harcèlement en ligne. Si vous instaurez une forme de confiance, votre enfant sera plus à-même de vous parler de ce qu’il fait quand il est connecté, de ses inquiétudes et surtout des difficultés qu’il rencontre.

Une fois que vous autorisez Internet, il faut encadrer la navigation. Nos recommandations ? Déterminez un nombre d’heures, interdisez l’accès aux sites sensibles et même si vos enfants grandissent, tâchez de garder un œil sur ce qu’ils font. Pas toujours facile, on en convient.

Si votre enfant rencontre un cas de cyberharcèlement, défendez ses droits et bénéficiez de l’assistance de juristes grâce à notre assurance protection juridique.

* France 2 (février 2018)

Découvrir l'Assurance protection juridique

Préparez le financement des études supérieures de vos enfants

Vos enfants viennent juste de rentrer à l’école ou terminent déjà le lycée ...

Naissance d’un enfant, quelles assurances pour protéger ma famille ?

L’arrivée d’un enfant bouscule le quotidien et toute l’organisation d’un ...

Aviva Conseils Santé : participation et franchises médicales

  Participation forfaitaire de 1€ Franchises médicales Le forfait de 18€ ...