Crèche, nounou, grands-parents… quelle assurance pour votre enfant ?

Votre enfant est gardé à domicile par une assistante maternelle, fréquente une crèche ou passe le mercredi chez ses grands-parents ? Selon les modes de garde, vérifiez vos assurances pour bien le protéger.

Même confortablement installé chez sa nounou, votre enfant n’est pas à l’abri d’un imprévu. Qu’il soit victime d’un accident ou responsable de dommages, plusieurs assurances le protègent :

  • les assistantes maternelles sont couvertes par leur contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle ou par l’assurance de leur employeur si elles sont rattachées à une crèche,
  • les aides bénévoles (grands-parents, voisins, amis) sont couvertes par leur propre contrat multirisques habitation,
  • en tant que parents responsables des faits d’un mineur, vous êtes couverts par la garantie responsabilité civile vie privée de votre contrat multirisques habitation.

Pour confier votre enfant en toute tranquillité et vous consacrer sereinement à vos activités, la souscription d’un contrat « Garantie des Accidents de la Vie » (lien vers la page : https://www.aviva.fr/particulier/assurance-prevoyance/famille/accident.html) en complément vous permettra d’être indemnisé en cas d’invalidité et de bénéficier du remboursement des frais de soins restant à votre charge (dans la limite de certains plafonds).

Quelles démarches en cas d’accident ?

Parce que personne n’est à l’abri d’un accident, connaître les démarches permet de bien se protéger. Si votre enfant est la victime, vous devez :

  • interroger la personne qui gardait l’enfant pour connaître les circonstances,
  • lui demander de déclarer l’accident à son assureur,
  • faire une déclaration dans les 5 jours ouvrés pour la Garantie des Accidents de la Vie,
  • conserver les décomptes de remboursement des soins,
  • vous accorder avec l’assureur de la crèche ou de la personne qui gardait l’enfant sur le montant de l’indemnisation et lui adresser les justificatifs du préjudice subi.

Si c’est votre enfant qui a causé un accident, pensez à :

  • demander à la personne qui gardait l’enfant de faire une déclaration à son assureur,
  • déclarer vous-même l’accident à votre assureur au cas où votre propre responsabilité serait recherchée.

Vous souhaitez mieux comprendre ce qu’il y a derrière la responsabilité civile et améliorer la protection de votre famille en cas d’imprévu ? Votre conseiller Aviva est à votre écoute pour trouver les solutions qui vous conviennent.

Contacter un Conseiller Aviva

Haut de page