Départ en maison de retraite ou en ehpad : comment assurer votre logement ?

Une nouvelle page de votre vie s’ouvre avec votre installation en maison de retraite. Pour bien protéger votre résidence, qu’elle soit inoccupée ou donnée en location, informez-nous de ce changement de situation. Pensez aussi à assurer votre responsabilité civile si vous n’êtes plus couvert par votre multirisque habitation.

Un départ en maison de retraite constitue un chamboulement. À l’occasion de ce changement pas toujours facile à vivre, vous avez mille choses à penser et à préparer. Nous vous expliquons les démarches principales à effectuer pour être bien assuré. Vos priorités : assurer votre maison si vous restez propriétaire de votre bien et continuer à bénéficier de votre assurance responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer involontairement à une tierce personne.

Quelle assurance pour votre logement si vous partez vivre en maison de retraite ?

Vous n’êtes plus en mesure de vivre chez vous et avez donc fait le choix d’intégrer une maison de retraite, voire un ehpad. Si vous ne vendez pas votre appartement ou votre maison, pensez à informer votre assureur car :

  • votre bien est inoccupé et peut être davantage la cible de cambrioleurs ou subir des dégâts, comme une fuite d’eau par exemple, qui tarderaient à être identifiés,
  • le risque est différent et votre assureur doit pouvoir vous proposer un contrat adapté,
  • chez Aviva, votre bien sera considéré comme une résidence secondaire : les garanties changent et le tarif aussi,
  • si vous mettez votre bien en location, souscrivez une assurance propriétaire non occupant : c’est une obligation légale pour les copropriétaires (mais non pour les propriétaires de maison individuelle), mais c’est surtout un moyen de protéger votre patrimoine immobilier.

Une fois ces démarches effectuées, soyez serein, votre maison ou votre appartement sera bien couvert(e) en cas de sinistre.

Une responsabilité civile vie privée pour vivre en maison de retraite

Même si vous vivez en maison de retraite, vous entendez bien rester très actif :

  • sortir promener votre chien,
  • faire une balade à vélo,
  • faire vos courses au supermarché…

À l’occasion de ces sorties ou lors de vos activités à la maison de retraite :

  • votre animal pourrait mordre un passant ou un résident,
  • vous pourriez blesser involontairement une autre personne.

Dans ces situations, vous êtes responsable des dommages causés à autrui, même involontairement, et vous avez donc obligation de réparer le préjudice. En fonction de la nature et de l’étendue du sinistre, la facture pourrait s’avérer élevée. D’où l’importance d’être bien assuré avec une responsabilité civile vie privée :

  • si vous restez propriétaire de votre maison ou de votre appartement, vous êtes couvert en responsabilité civile vie privée par votre assurance Multirisque Habitation,
  • si vous avez vendu votre bien, vous devez assurer votre responsabilité civile, par le biais d’un contrat spécifique. Cette assurance n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. Votre maison de retraite peut inclure une garantie RC, mais si ce n’est pas le cas, souscrivez un contrat RC vie privée.

Vous partez vivre en maison de retraite ou vous vous installez dans un ehpad ? C’est l’occasion de faire un point sur vos assurances avec votre conseiller Aviva.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 05/10/2020

Contacter un agent

Prévention noyade et assurance : les bons réflexes à adopter

Ça y est, les grandes vacances sont là et vous vous réjouissez des bons ...

Comment prévenir les troubles de la vue chez les seniors ?

96% des plus de 50 ans ont des troubles de la vision(1), et pour les 4% ...

Comment s’assurer en cas d’annulation des vacances ?

À la veille de vos vacances, c’est le scénario que l’on ne souhaite surtout ...