Votre licence sportive constitue-t-elle une assurance suffisante en cas d’accident ?

Pour vous détendre après le travail, vous pratiquez le football dans un club. En cas d’accident, votre licence vous couvre. Mais les garanties qu’elle propose sont-elles suffisantes ? Faites le point pour rester bien assuré.

En tant que sportif licencié, vous êtes couvert par votre licence en cas d’accident. Cette assurance implique cependant certaines limites et mieux vaut souscrire une assurance plus étendue pour pratiquer votre sport préféré plus sereinement.

Que couvre la licence sportive ?

Que vous pratiquiez le football, l’aviron ou le judo sous licence, vous bénéficiez de l’assurance incluse dans cette licence. Cette dernière vous couvre dans la pratique de votre sport sur le terrain, mais aussi lors des trajets vers et depuis son lieu de pratique. Imaginons par exemple que vous soyez membre d’un club de judo et que vous blessiez l’un de vos partenaires lors d’un combat. C’est, dans ce cas précis, la responsabilité civile incluse dans votre licence qui couvrira les dommages causés et les frais engagés pour votre défense.

Celle-ci prend également en charge :

  • l’invalidité partielle ou totale,
  • les frais d’hospitalisation, de transport, de traitement, d’appareillage (optique, atèles, bandes, béquilles…) et les frais dentaires,
  • les pertes de revenus avec la mise en place d’indemnités journalières,
  • les pertes de revenus avec la mise en place d’indemnités journalières,
  • le décès.

Les limites de la licence sportive

Bien sûr, une licence sportive possède ses limites. Lorsqu’on aime le sport, on ne se limite pas toujours à une discipline. Vous pouvez être licencié en escalade et pratiquer le basketball de temps en temps. Sans licence, les accidents liés à cette pratique ne seront pas couverts. Il en va de même pour la pratique d’un sport « hors structure ». Ce n’est pas parce que vous êtes licencié de football que vous êtes couverts partout et tout le temps. Si vous vous blessez alors que vous jouez chez un ami, l’assurance de la licence ne prendra pas votre accident en charge. Attention également à vérifier les plafonds d’indemnités de l’assurance comprise dans votre licence, qui peuvent s’avérer insuffisants en cas d’accident grave.

Pourquoi souscrire une garantie complémentaire ?

Souscrire des garanties complémentaires renforcera votre niveau de couverture en cas d’accident de sport. Il en existe deux principales :

  • La responsabilité civile couvre les dommages corporels et matériels causés par vous-même à un tiers. Elle sera utilisée si vous blessez quelqu’un ou si vous endommagez le matériel d’un tiers lors de la pratique d’un sport.
  • La garantie accident de la vie couvre les dommages corporels dont vous êtes victime. Elle sera utilisée si vous vous blessez. Cette garantie est également valable en cas d’accident médical, domestique, de loisirs ou de tourisme.

Pour que vous puissiez pratiquer vos sports favoris l’esprit tranquille, Aviva Protection Accident vous protège vous et vos proches.

Découvrez Aviva Protection Accident

Haut de page