Protégeons-nous de la fraude à l’assurance !

Lorsque l’on parle de fraude à l’assurance, on désigne le fait qu’une personne donne volontairement de fausses informations (fausse déclaration), cache des faits ou simule un certain état dans le but de percevoir des prestations auxquelles elle n’a pas droit. Les types de fraudes sont nombreux et particulièrement variés.

La lutte contre la fraude est une priorité pour Aviva et est plus largement, l’affaire de tous. Pourquoi ? Parce qu’une lutte rigoureuse contre la fraude à l’assurance vise à protéger les nombreux assurés honnêtes et à économiser plusieurs millions d’euros.

En effet, les enjeux sont colossaux : en 2015, les sinistres frauduleux ont représenté environ 339 millions d’euros pour le secteur de l’assurance*.

Le montant de ces fraudes se répercute sur celui des cotisations que doivent acquitter tous les assurés. C’est donc la collectivité des assurés qui supporte le coût des fraudes.

Nous pouvons tous être victimes d’escroquerie à l’assurance. C’est pourquoi Aviva s’engage à lutter contre la fraude pour vous protéger.

De lourdes conséquences pour l’assuré en cas de déclarations inexactes

En cas de fausses déclarations intentionnelles, le fraudeur s’expose, entre autres, à un refus de prise en charge de son sinistre par sa compagnie d’assurance. Cette dernière est par ailleurs fondée à exercer des poursuites à son encontre.

Lutte contre la fraude : quelques conseils pour rester vigilant.

En cas de sinistre, appelez votre assureur ou votre assistance !

N’avez-vous jamais entendu parler ou eu à faire à un professionnel pratiquant des tarifs prohibitifs ? Peut-être vous est-il déjà arrivé de rester bloqué derrière votre porte d’entrée, dont l’ouverture était impossible, soit en raison de la perte, de la casse ou de l’oubli de vos clés ou encore parce que votre serrure avait été forcée ?

Pareillement, vous avez probablement déjà été confronté à une fuite d’eau nécessitant une intervention. Vous vous  êtes peut-être déjà retrouvé sans voiture à la suite de son vol ou de son immobilisation à la suite  d’une panne ou d’un accident ? Votre automobile en panne ou accidentée a déjà nécessité un dépannage ou un remorquage ?

Dans une telle situation, pour vous indemniser, certaines compagnies d’assurance imposent le recours à un professionnel, membre de leurs réseaux partenaires.

Nous vous recommandons donc d’appeler en premier lieu votre assureur qui pourra vous indiquer les démarches à respecter pour que la procédure d’indemnisation se déroule au mieux.

Attention aux dommages sans relation avec l’accident !

En cas d’accrochage, la partie adverse pourrait déclarer des dommages précédents, donc sans lien avec votre accident, en prétendant que vous en êtes responsable.

N’hésitez pas à appeler la police ou la gendarmerie, à prendre des photographies des véhicules et des dommages, des lieux, de la plaque d’immatriculation.

Dans la mesure du possible, pensez à relever les coordonnées des témoins. L’établissement du constat amiable est très important, il déterminera les responsabilités et permettra d’identifier le ou les points de chocs.

En cas de sinistre, attention à votre déclaration

Vous devez déclarer avec la plus grande précision, les causes, les circonstances et les conséquences de votre sinistre et fournir les justificatifs nécessaires à l’étude de votre indemnisation.

Renseignez avec précision votre contrat d’assurance

Vous devez déclarer et renseigner avec précision les biens et les personnes qui seront assurés et ne pas hésiter à demander conseil auprès de votre assureur sur les termes de votre contrat et de ses garanties.

Vous avez des questions ? N’hésitez-pas à contacter votre conseiller Aviva qui pourra vous renseigner et vous conseiller pour toute question relative à la fraude à l’assurance.

* Source : ALFA – Agence de lutte contre la Fraude à l’Assurances.


Contacter un conseiller Aviva

Haut de page