Malaise cardiaque : prévention et symptômes

Le saviez-vous ? Chaque année, en France, environ 50 000 personnes sont victimes d’un malaise cardiaque soudain(1) et 40 000 en meurent(2). Pourtant, il est possible aujourd’hui de réduire les risques grâce à des modes de vie plus sains et un meilleur dépistage. Explications.

Quelles sont les causes d’un malaise cardiaque ?

Les causes possibles d’un malaise cardiaque sont connues et nombreuses :

  • la consommation d’alcool ;
  • la consommation de tabac (l’association pilule contraceptive/tabac multiplie notamment par dix le risque de crise cardiaque(3)) ;
  • la consommation d’aliments trop sucrés, gras ou salés ;
  • le manque d’exercice physique, la sédentarité ;
  • le stress chronique ;
  • les malformations cardiaques ;
  • le diabète ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • un taux élevé de cholestérol ;
  • l’obésité.

Un effort sportif violent, une embolie, une électrisation ou encore un excès de globules rouges peuvent également être à l’origine d’un malaise cardiaque.

L’hiver, les températures baissent et nous sommes plus vulnérables aux virus mais aussi aux risques cardiaques(4). Le froid associé au stress et au tabac représente un risque important de malaise cardiaque. Pour vous protéger des risques cardiaques pendant l’hiver, pensez à bien couvrir vos extrémités et votre tête. Echauffez-vous avant tout effort brutal.

Bon à savoir
Le facteur hérédité ne doit pas être négligé dans la prévention des risques cardiaques. S’il existe des antécédents cardiaques dans votre famille, n’hésitez pas à vous faire dépister !

Nos conseils pour réduire les risques d’être victime d’un malaise cardiaque

Une bonne hygiène de vie permet de réduire considérablement les risques de faire un malaise cardiaque. Privilégiez donc une alimentation équilibrée, une consommation d’alcool modérée ainsi qu’une activité physique régulière. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande d’ailleurs aux adultes de faire au moins 150 minutes d’activité physique modérée (marche rapide, natation, jardinage, vélo…) par semaine ou 75 minutes d’activité plus intense (course à pied, sports collectifs comme le football, le basket…). Monter les marches des escaliers au lieu de prendre l’ascenseur peut, par exemple, constituer un bon moyen de faire travailler votre cœur.

Après 45 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes, le risque d’être victime d’un malaise cardiaque devient plus important. Si, passé cet âge, votre médecin généraliste n’évoque pas ce risque avec vous, n’hésitez pas à lui en parler. Il pourra vous donner des conseils pour prévenir le risque, contrôler votre tension, vous faire un électrocardiogramme, vous prescrire une prise de sang, une coronographie ou encore une échographie cardiaque, et mettre en place un suivi si nécessaire.

Dans la plupart des cas, le corps commence à prévenir la victime quelques semaines auparavant. Quelques symptômes peuvent apparaître. Dans le doute, consultez un médecin sans attendre.

Les symptômes d’un malaise cardiaque

Quels sont les symptômes les plus fréquents ?

  • Une douleur thoracique qui peut s’étendre dans les bras voire la mâchoire, le dos ou le ventre
  • Une perte de connaissance, une absence de réaction et une respiration inexistante
  • Des palpitations
  • Un fort essoufflement
  • Des nausées, des vomissements
  • Des vertiges

Dans un cas sur quatre, le malaise cardiaque ne s’accompagne pas de symptômes typiques(5) ! Les symptômes peuvent notamment différer entre les hommes et les femmes. La douleur thoracique est par exemple moins fréquente chez les femmes qui peuvent ressentir une douleur dans la poitrine, dans l’épaule, un épuisement inexplicable, des palpitations pendant l’effort, des douleurs d’estomac, des difficultés à reprendre leur souffle. Au moindre signe d’alerte, consultez votre médecin ou appelez le Samu en appelant le 15 ou le 112 si vous êtes à l’étranger dans l’Union Européenne.

Malaise cardiaque : quels sont les gestes de premiers secours à appliquer ?

Des gestes simples peuvent vous permettre de sauver la vie d’une personne victime d’un malaise cardiaque.

Voici les 3 réflexes à avoir :

  • appelez les secours en composant le 15 ou le 112 partout en Europe ;
  • la personne est inconsciente et ne respire pas ? Faites un massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours ;
  • utilisez un défibrillateur si vous en trouvez un à proximité.

Vous souhaitez vous former aux gestes de premiers secours ? Sachez que la Croix-Rouge propose de nombreuses formations pour se familiariser avec les gestes qui sauvent.

Et, parce que malheureusement personne n’est à l’abri, pensez à vérifier que vous disposez des assurances adaptées pour vous aider au moment où vous en aurez le plus besoin.

Prenez soin de votre santé et de celle de votre famille avec une complémentaire santé adaptée à votre profil (jeune, famille, senior) et à vos besoins. Si vous êtes travailleur non salarié, choisissez une assurance santé qui réponde à vos besoins de professionnel.

Pensez également à vous mettre financièrement à l’abri, ainsi que vos proches, en cas de décès suite à un accident ou une maladie ou en cas d’incapacité temporaire totale de travail ou d’invalidité permanente, grâce à une assurance prévoyance individuelle. En tant que chef d’entreprise, en plus de la couverture de santé collective obligatoire, vous pouvez aussi souscrire pour vos salariés un contrat de prévoyance collective.

Dans tous les cas, si vous avez une question, contactez votre Agent Général Aviva qui se fera un plaisir de vous répondre.

(1) Ministère des Solidarités et de la Santé, « Maladies cardiovasculaires », 2021
(2) Fédération française de cardiologie, « Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes », 2020
(3) Fédération française de cardiologie, « Santé du cœur. Protéger son cœur pour réduire les risques cardio-vasculaires », 2020
(4) Fédération française de cardiologie, « Les températures chutent. Protégez votre cœur »
(5) Inserm, « Infarctus du myocarde. Quand le cœur est privé d’oxygène », 2019

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 29/09/2021

Contacter un agent