Arnaque et escroquerie : nos conseils pour vous en prémunir

Escrocs, professionnels peu scrupuleux, fraude en ligne, usurpation d’identité, escroquerie, phishing : vous pouvez être victime de tentatives de fraudes. Nous vous aidons à être vigilant.

En cas de sinistre, appelez en premier lieu votre assureur ou votre assistance !

Peut-être vous est-il déjà arrivé de rester bloqué derrière votre porte d’entrée dont l’ouverture était impossible ? D’être confronté à une fuite d’eau nécessitant une intervention ? Vous vous êtes peut-être déjà retrouvé sans voiture à la suite de son vol ou de son immobilisation ? Votre automobile en panne ou accidentée a déjà nécessité un dépannage ou un remorquage ?

Pour pallier la situation d’urgence, votre premier réflexe serait d’appeler un professionnel proche de chez vous ou de recourir à un membre du réseau partenaire de votre assurance. Pour autant, nous vous recommandons d’appeler le service d’assistance Aviva ou votre interlocuteur habituel en premier lieu. Pourquoi ? Pour vous indiquer les démarches à respecter afin que la procédure d’indemnisation se déroule au mieux… et surtout à vous protéger d’éventuels prestataires frauduleux pouvant pratiquer de la surfacturation ou la facturation de pièces non changées par exemple.

Attention aux tentatives d’arnaque de la partie adverse

Autre cas fréquent de fraude : vous avez un léger accrochage sur la route, la partie adverse pourrait déclarer des dommages précédents, donc sans lien avec votre accident, en prétendant que vous en êtes responsable. N’hésitez pas à appeler la police ou la gendarmerie, à prendre des photographies des véhicules et des dommages, des lieux, de la plaque d’immatriculation.

Dans la mesure du possible, pensez à relever les coordonnées des témoins. L’établissement du constat amiable est très important, il déterminera les responsabilités et permettra d’identifier le ou les points de chocs.

 


Bon à savoir
A la souscription ou à l’occasion d’un sinistre, soyez précis et vigilants dans vos déclarations :

  • Renseignez avec précision les informations de votre contrat d’assurance ! Précisez les biens et les personnes qui seront assurées.
  • N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre assureur sur les termes de votre contrat et de ses garanties.
  • En cas de sinistre, précisez les causes, les circonstances et les conséquences de votre sinistre et fournissez les justificatifs nécessaires à l’étude de votre indemnisation.
  • En cas de fausse déclaration, vous encourez des sanctions très lourdes, définies dans les conditions générales de votre contrat.

 

Arnaques sur internet : soyez vigilant !

Protégez vos données des escroqueries

Internet est également le lieu de prédilection d’escrocs en tout genre. Aussi, ne fournissez pas les données relatives à vos comptes (identifiant et mot de passe) en dehors d’une procédure sécurisée, ne transmettez aucune information confidentielle à un destinataire dont vous n’avez pas vérifié l’identité. Les arnaques à la carte bleue sont monnaie courante !

Vérifiez l’identité de votre interlocuteur

Adresse, numéro de téléphone, site internet, numéro de siret… vérifiez tous les éléments à votre disposition avant de contractualiser avec une quelconque société. En cas de doute sur la qualité de l’interlocuteur ; vous suspectez une usurpation d’identité par exemple, demandez-lui un numéro de téléphone qui vous permette de le rappeler plus tard : si ce numéro est un faux, que vous tombez systématiquement sur une boîte vocale ou qu’il est surfacturé, vous êtes probablement victime d’une tentative d’escroquerie.

Dans le cas spécifique où vous êtes démarché, méfiez-vous des offres trop alléchantes et du démarchage téléphonique. Ne transférez aucun fonds sur un RIB inconnu encore moins si les coordonnées bancaires se trouvent à l’étranger.

Avant tout investissement ou toute souscription d’un produit bancaire ou assurantiel, l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), rappellent ces quelques mesures :

  • Vérifiez systématiquement que votre interlocuteur est autorisé à proposer ce produit en consultant le site internet de l’ORIAS, organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance ou en banque, le registre des agents financiers agréés REGAFI ainsi que les listes d’organismes d’assurance agréés en France et bénéficiant d’un passeport européen ;
  • Consultez les listes noires publiées par les autorités sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service (www.abe-infoservice.fr) et vérifiez que le site internet ou l’entité proposant le service financier n’y figure pas ;
  • Concernant les placements atypiques dans des biens concrets, ils doivent être impérativement enregistrés par l’AMF, consultez la liste blanche des offres enregistrées.
  • Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé.
     

Méfiez-vous du phishing ou de l’hameçonnage

N’ouvrez pas les e-mails dont vous ne connaissez pas l’émetteur et surtout ne cliquez pas sur les pièces jointes à ces e-mails.

Sécurisez vos échanges via Aviva & Moi

Attention à l’arnaque à l’assurance vie ! Des démarchages abusifs avec des offres de placements très alléchantes usurpant la marque Aviva ou celles d’autres sociétés d’assurance sont fréquemment détectées par nos services.
Votre espace Aviva & Moi est là pour sécuriser nos échanges. Privilégiez donc ce canal. Soyez particulièrement vigilant lorsqu’un tiers, dont vous n’êtes pas sûr de l’identité, vous demande d’effectuer un virement bancaire après un contact par téléphone ou par email.

Enfin, pour rappel nos sites officiels sont : https://aviva.fr, https://www.avivainvestors.fr, et https://www.avivainvestors.com
Dans tous les cas, rappelez-vous : en cas de démarchage nous vous recommandons d’être très méfiant et de vous rapprocher de votre conseiller habituel. Enfin, ayez en tête que la protection juridique Aviva  est là pour défendre vos intérêts si vous êtes victime d’une escroquerie ou d’une usurpation d’identité.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 27/03/2020