Conseils et bons réflexes en cas de sinistre professionnel

Vous êtes assuré Aviva et victime d’un sinistre dans le cadre de votre activité professionnelle : dégât des eaux, incendie, vol, accident dans vos locaux ou de la circulation… Vous souhaitez savoir comment agir ou réagir après un sinistre ? Découvrez nos conseils et les quelques mesures d’urgence à prendre pour préserver les victimes potentielles, protéger vos locaux et biens, empêcher toute aggravation des dégâts et aussi, pour vous permettre de bénéficier d’une indemnisation, dans les plus brefs délais et dans les conditions prévues par vos contrats.

Les gestes à adopter après tout sinistre professionnel

- Ne jetez pas les biens endommagés lors du sinistre : stockez-les en vue de l’expertise.

- Si possible, listez l’ensemble de vos biens endommagés et rassemblez tous les justificatifs que vous possédez pouvant attester de leur valeur.

- Résumez par écrit les circonstances dans lesquelles le sinistre s’est produit.

 • En cas de vol ou de vandalisme :

- Faites immédiatement opposition sur les chéquiers, cartes bancaires, titres ou valeurs éventuellement disparus

- Avisez au plus tôt les autorités locales de police ou de gendarmerie et adressez-nous votre certificat de dépôt de plainte.

 • En cas de dégâts des eaux ou de tempête, grêle ou de neige :

- Coupez l’arrivée d’eau.

- Si nécessaire, faites appel à un plombier ou un couvreur.

- Ventilez le local afin de débuter l’assèchement des supports et de vos biens dégradés.

- Prenez des photos de vos biens endommagés et de l’origine du dégât des eaux, si cela est possible.

- Protégez au mieux le contenu de vos bâtiments, en éloignant vos biens des murs imbibés ou en les surélevant des sols détrempés.

- En présence d’un tiers (responsable ou lésé) : pensez à remplir avec lui un constat amiable de dégât des eaux.

IMPORTANT :
La fuite d’eau devra être réparée dans les meilleurs délais pour éviter toute aggravation des dégâts et permettre l’évaluation des dommages.

 • En cas de perte de marchandises réfrigérées :

- Faites constater la perte de marchandises par un huissier ou obtenez une attestation de la part de l’autorité sanitaire compétente.

Les démarches à suivre en cas de sinistre automobile

 • En cas de sinistre avec un tiers identifié :

- Effectuez un constat amiable avec l’autre conducteur. Avant de signer, relisez et vérifiez bien toutes les informations notées. Si vous n’êtes pas d’accord avec certains éléments (observations du tiers, croquis...), indiquez-le clairement sur le constat afin qu’ils ne soient pas pris en compte.

- Récupérez les coordonnées de témoins éventuels.

- Prenez des photos du lieu de l’accident et des véhicules.

 • En cas de délit de fuite du tiers :

- Si possible, relevez la plaque d’immatriculation du véhicule impliqué dans l’accident.

- Recueillez les coordonnées de témoins éventuels.

- Prenez des photos du lieu de l’accident et de votre véhicule.

- Effectuez une déclaration circonstanciée, c’est-à-dire, résumez par écrit les circonstances dans lesquelles l’accident et les dommages se sont produits.

 • En cas de tentative de vol, de vol du véhicule ou de vandalisme :

- Déposez plainte auprès des forces de l’ordre et pensez à bien indiquer et lister tous les accessoires ou matériels volés ou vandalisés et qui se trouvaient à l’intérieur de votre véhicule.

 • En cas de bris de glace :

- Pensez à confier la réparation ou le remplacement de vos vitres à l’un de nos garages agréés Aviva : France Pare-Brise, Glass auto, Mondial Pare-brise, Carglass, Norauto et les garages du réseau Assercar.

- Si le bris de glace est issu d’une projection de cailloux (ou autres), provenant d’un véhicule tiers identifié, effectuez alors un constat amiable avec le conducteur responsable de l’impact.

 • En cas de réparations :

- Pour faire réparer les dommages causés à votre véhicule, sans avance de frais (au-delà de la franchise éventuelle), rapprochez-vous de l’un de nos 1 800 garages agréés.

Les réflexes à avoir en cas de sinistre agricole

 • En cas d'accident d'élevage et de mortalité animale :

- En cas de fulgurations, vous devez avant toute chose contacter votre service Aviva assistance.

- Pour tout autre cas, contactez le plus rapidement possible le vétérinaire de l'exploitation pour qu’il constate la cause de la mort de votre ou vos bêtes et estime, si cela est possible, la valeur des animaux décédés.

- En cas d'animal agonisant, déterminez avec le vétérinaire la nécessité de l’abattre, afin de lui éviter toute souffrance inutile.

 • En cas de coulage (perte d’engrais, de moult ou d’alcool) :

- Prenez des photos de la cuve endommagée et du liquide déversé.

- Déclarez toute perte d'alcool ou de vins auprès des services des douanes.

Aviva vous accompagne dans vos démarches de déclaration de sinistre professionnel.

En savoir plus

Téléphone portable au volant : quels sont les risques et les comportements à adopter ?

L’usage du téléphone au volant augmente considérablement le risque d’accident. ...

Votre Espace Client Aviva & Moi

Votre Espace Client Aviva & Moi Facilitez vous la vie en quelques clics ...

Alerte au démarchage téléphonique frauduleux

Vous le savez, la société Aviva est très impliquée dans la protection de ...