Assuré Aviva : la belle histoire d’Odette Elouard

Les belles histoires Aviva mettent en avant l’implication des agents d’assurance Aviva qui chaque jour s’emploient à satisfaire leurs clients. Odette Elouard, une habitante de Manosque, est là pour en témoigner.

Un sinistre habitation provoqué par la foudre

En octobre 2014, la foudre frappe violemment la petite commune de Manosque en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’orage se déchaîne et provoque plusieurs pannes chez les habitants du village.

Odette Elouard compte parmi les victimes. Au premier abord, les dégâts chez elle sont légers. Son  four et sa cafetière électriques sont hors d’usage mais elle est très rapidement indemnisée par l’agence Aviva de Manosque.

L’histoire se complique un mois plus tard. « Au mois d’octobre à Manosque, il fait encore très chaud, le chauffage ne sert pas encore », raconte madame Elouard, mais fin novembre, lorsque le froid commence à s’installer, il devient indispensable ».

Une panne de chauffage

En allumant son installation, Odette se rend vite compte qu’une des unités intérieures de son installation est tombée en panne. « Par la suite, c’est même l’ensemble de l’installation qui ne fonctionnait plus. », ajoute-t-elle.

Un chauffagiste intervient alors et constate que la carte de régulation de l’unité extérieure a, elle aussi, été endommagée par la foudre.

Madame Elouard retourne donc voir son agent Aviva mais sans grand espoir : « Je ne pensais pas trop au fait qu’Aviva puisse accepter d’indemniser la panne compte tenu du temps qui s’était écoulé entre la foudre et la panne. »

Celui-ci lui conseille pourtant de faire une nouvelle déclaration de sinistre et de rencontrer un expert en assurance habitation.

Une nouvelle déclaration de sinistre habitation

Pendant ce temps, le chauffagiste qui connaît bien le couple chez qui il a réalisé de nombreux travaux et avec lequel il entretient d’excellentes relations, décide de ne pas attendre la réponse de la compagnie d’assurances et débute les travaux nécessaires à la remise en état de l’installation. La situation est en effet critique : le mari de madame Elouard est en fin de vie et le froid dans la maison se fait de plus en plus mordant.

Finalement, ce n’est que début janvier qu’Odette fait sa déclaration chez Aviva « mais sans y croire une nouvelle fois ». Pour elle, trop de temps s’est écoulé depuis la tempête du mois d’octobre.  

L’indemnisation du sinistre habitation par l’agence Aviva

De son côté, l’expert rencontre madame Elouard et lui assure qu’il comprend sa situation. Il accepte donc, sur simple attestation du chauffagiste, que c’est bien la foudre qui a endommagé l’appareillage de son logement.

Odette n’en revient pas d’être crue immédiatement et sans discussions. « J’avais dit à mon agent que s’ils ne m’indemnisaient pas, je ne le prendrai pas mal et comprendrai compte tenu de la situation. », avoue-t-elle.

Elle est d’autant plus surprise qu’elle n’est cliente Aviva que depuis un an environ. Mais peu importe leur niveau de fidélité, les agents Aviva peuvent accorder leur confiance à chacun de leurs clients.

Une histoire qui réchauffe les cœurs

Aujourd’hui, Odette confie que depuis cet événement, elle incite tous ses proches et  connaissances à souscrire chez Aviva : « Je ne peux que louer leurs services. Je trouve qu’on est toujours en train de se plaindre lorsqu’on n’est pas content, mais qu’on oublie souvent de dire qu’on est content lorsque c’est le cas. »

Une histoire de chauffage qui réchauffe les cœurs en somme.

 

Haut de page