Décryptage : le rôle de l’expert d’assurance et d’assuré

Hommes (ou femmes) de l’ombre, les experts ne sont pas seulement des héros de séries TV américaines. Ce sont avant tout des personnes-clés, qui interviennent pour estimer l’indemnisation lors d’un sinistre. Indépendants et impartiaux, ils peuvent être missionnés par la compagnie d’assurance mais aussi par l’assuré. Portrait-robot de ce professionnel.

Vivre en copropriété peut s’accompagner de quelques désagréments : dégât des eaux qui endommage le plafond du voisin du dessous, travaux qui tournent au chantier collectif… ces situations, très courantes, sont autant de risques de mésentente entre voisins, et peuvent entacher le quotidien sur le long terme au sein de la copropriété.

L’expert est… droit dans ses bottes :

L’impartialité est sa qualité première. Il intervient à la suite d’un sinistre en vue d’estimer l’indemnisation que va percevoir l’assuré. Cette évaluation est objective, il se base uniquement sur les faits, quelle que soit la partie qui le missionne. Il peut s’agir de la compagnie d’assurance ou de l’assuré. Et à partir de cette évaluation, une indemnisation est proposée en fonction du contrat d’assurance. Cette proposition peut donc être inférieure au compte-rendu de l’expert.

L’expert est…multi-casquettes :

Polyvalent, il est capable d’intervenir sur diverses situations : dégâts des eaux, accidents de la route, catastrophe naturelle… Son rôle est d’estimer la gravité des conditions, les conséquences à anticiper, le montant d’indemnisation à préconiser en fonction des équipements qui ont pu être détruits… Par exemple, il suggérera un montant de remboursement pour votre véhicule si celui-ci a été détruit dans un accident de la route. Il prendra en compte les dommages matériels mais aussi le préjudice corporel et la répartition des torts.
L’expert peut même intervenir en amont de la signature du contrat d’assurance, pour évaluer la valeur des biens à assurer, toujours de façon impartiale et détaillée.

L’expert est… un enquêteur :

Tout comme dans les séries américaines, l’expert en assurance est aussi susceptible de mener une enquête. Ici on ne parle pas de relevés d’empreintes mais de compréhension des circonstances, des dommages, des préjudices… Il comprend la situation dans ses détails et a besoin de toutes les pièces justificatives dont vous disposez pour rendre son évaluation d’indemnisation à l’assurance. Conservez vos factures d’achat, des photos de vos biens, des factures d’entretien. Prenez aussi des photos des dégâts. Le tout sera utile pour l’évaluation de l’indemnisation.

L’expert est…indépendant :

Le recours à un expert est à la portée de tous. La compagnie d’assurance peut ainsi faire appel à un expert, et c’est souvent elle qui prend l’initiative, mais elle n’est pas la seule. Vous pouvez aussi faire appel à un expert pour procéder à une contre-expertise, si vous n’êtes pas d’accord avec l’indemnisation proposée à l’issue de la première évaluation. Attention cependant : les frais engendrés peuvent rester à votre charge si vous n’avez pas de « garantie honoraires d’experts » comprise dans votre contrat. En cas de litiges devant les tribunaux, le juge peut également missionner un expert. Son évaluation lui permettra de rendre son jugement et d’ordonner un montant d’indemnisation.

Dans le cas de sinistres dont les dégâts sont jugés peu importants, l’intervention d’un expert n’est souvent pas nécessaire. Le sinistre se règle de gré à gré entre vous et votre assureur.

Découvrir notre Assurance Habitation

Assurance & Garanties Habitation pendant vos vacances

Aviva : Soyez assuré, en toute circonstance En tant qu’assuré Aviva pour ...

Grêle, neige et gel : nos conseils pour bien se préparer et éviter les sinistres

Grêle, neige, gel... En hiver, ces évènements climatiques peuvent avoir ...

Incendies électriques : Risques & Prévention

250 000 incendies d’habitations sont déclarés chaque année, soit 1 incendie ...