Les règles du permis de conduire à points

En cas d’infraction au code de la route, vous risquez de perdre des points sur votre permis. Vous pourrez les récupérer automatiquement ou en suivant un stage de conduite. Mais pour rouler serein, la prudence et une assurance auto tous risques sont vos meilleures garanties.

Au volant, il est impératif d’être vigilant pour la sécurité de tous. Mais personne n’est à l’abri d’un écart de conduite, comme un léger excès de vitesse qui pourrait vous faire perdre des points sur votre permis. Nous vous expliquons comment fonctionne le système de permis à points et comment récupérer ceux perdus.

Décryptage du système de permis à points

Vous partez avec un capital de 12 points, octroyé après le délai probatoire de 3 ans ou de 2 ans en cas d’apprentissage anticipé. Si vous commettez des infractions, des points sont retirés. Ce nombre varie de 1 à 6 et ne peut pas dépasser 8 si plusieurs infractions sont commises en même temps :

  • conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang = 6 points,
  • excès de vitesse supérieur à 50 km/h = 6 points,
  • circulation en sens interdit = 4 points
  • défaut de port de ceinture de sécurité = 3 points
  • usage d’un téléphone tenu en main en conduisant ou d’un kit mains libres, d’une oreillette ou d’un casque = 3 points
  • excès de vitesse inférieur à 20 km/h = 1 point
  • chevauchement de ligne continue = 1 point

Avant de prendre la route, assurez-vous d’être en pleine capacité de vos moyens. Même si vous êtes en retard, respectez les limitations de vitesse. Pensez aussi à adapter votre conduite sous la pluie, à faire des pauses…

La récupération automatique des points sur le permis

Les points seront retirés de votre permis lorsque la réalité de l’infraction aura été établie. Vous êtes alors informé par lettre simple du Ministère de l’Intérieur de la perte ou de la récupération de vos points. Sachez que vous pouvez consulter à tout moment votre solde de points via ce service : https://tele7.interieur.gouv.fr/tlp/


Si vous n’avez commis aucune nouvelle infraction, vous récupérerez automatiquement vos points, selon les délais suivants :

  • 6 mois, en cas d’infraction ayant entraîné le retrait d’un seul point,
  • 2 ans, en cas de contravention de 1ère, 2e ou 3e classe, comme un changement de direction sans clignotant,
  • 3 ans, en cas de délit ou de contravention sanctionnée par une amende de 4e ou de 5e classe, comme le non-respect d’un feu rouge ou d’un stop.

Si vous êtes titulaire d’un permis probatoire, renseignez-vous sur les règles particulières qui s’appliqueront dans votre situation.
 

Obtenir des points grâce au stage de sensibilisation

Pour récupérer jusqu’à 4 points, vous pouvez aussi suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Seules conditions : votre permis de conduire ne doit pas avoir été invalidé au moment du stage et vous ne pourrez pas suivre plus d’un stage par an. La liste des centres agréés est disponible en préfecture et le coût de ce stage sur deux jours consécutifs varie de 100 € à 280 €. A l’issue de la formation, une attestation vous sera remise. Vous devrez transmettre un double au préfet du département dans un délai de 15 jours pour reconstituer votre nombre de points, avec effet dès le lendemain de la dernière journée de stage.

Acquérir les bons réflexes grâce au stage de conduite

Pour mieux appréhender les dangers de la route et savoir adapter votre comportement pour bien réagir, le stage de conduite est une option intéressante. Des centres de formation spécialisés existent sur tout le territoire. Vous serez par exemple sensibilisé à la conduite sous la pluie et sous la neige, aux distances de freinage, aux effets de la fatigue…
Si toutefois vous êtes impliqué dans un accident de la route, votre indemnisation dépendra notamment de l’assurance auto que vous aurez choisie : tous risques ou au tiers.

Une inattention peut vous coûter des points sur votre permis mais surtout entraîner un accident de gravité variable. Pour une couverture étendue, optez pour l’assurance auto tous risques.
 

Découvrir notre assurance tous risques

Un nouvel électroménager ? Une télévision neuve ? Adaptez votre assurance habitation

Au fur et à mesure de vos projets, l’équipement de votre logement évolue ...

Ramonage : l’opération prévention et sécurité pour votre cheminée

L’hiver s’installe, c’est le moment de remettre en marche votre poêle ou ...

État des lieux d’entrée et de sortie : mode d’emploi et conseils

Vous allez enfin emménager dans votre nouveau logement et la date d’état ...