Inondation, orage, pluie violente : rester en sécurité et être bien assuré

Fortes pluies, orages violents, inondations soudaines… Pour rester en sécurité et être bien indemnisé par votre assurance habitation, suivez nos quelques recommandations afin de mieux gérer l’avant et l’après sinistre.

Quel que soit le lieu ou la saison, les phénomènes météorologiques à haute intensité sont fréquents. Pluies diluviennes, coups de tonnerre, crues soudaines… autant d’événements climatiques qui peuvent causer d’énormes dégâts matériels et humains en l’espace de quelques minutes. Quand les éléments se déchaînent, n’agissez pas avec imprudence. Pour votre propre sécurité et celle de votre entourage, nous vous recommandons de toujours rester informé des vigilances météo de votre région et de respecter les consignes délivrées par les autorités dans les médias. Protégez-vous dès l’annonce de la montée des eaux ou de l’orage et limitez vos déplacements. Notre application Aviva Risques Météo vous informe également en temps réel des alertes climatiques.

Précautions et premières mesures d’urgence

Quels comportements adopter en cas d’inondation ?

Si vous êtes chez vous :

  • fermez les ouvertures de votre habitation (portes, fenêtres, aérations),
  • coupez l’électricité et le gaz,
  • mettez les produits toxiques à l’abri de la montée des eaux (pesticides, produits d’entretien…),
  • déplacez-vous dans les étages et emportez de l’eau potable et de la nourriture,
  • ne descendez ni au sous-sol, ni dans votre parking, l’eau pouvant monter très vite et vous mettre en danger,
  • placez immédiatement vos biens importants (papiers administratifs, objets de valeur matérielle ou sentimentale) à l’abri de l’eau et de l’humidité,
  • mettez les animaux à l’abri.

Surtout, soyez prêts à évacuer votre maison ni nécessaire et n’attendez jamais le dernier moment pour le faire !

Si vous êtes à l’extérieur :

  • ne traversez jamais une zone inondée à pied ou en voiture, même si elle semble peu profonde en apparence,
  • trouvez un abri le plus en hauteur possible,
  • éloignez-vous des cours d’eau.

Que faire en cas d’orage ou de pluies violentes ?

Avant l’orage, pensez à mettre à l’abri les objets que le vent peut déplacer (pots de fleur, poubelles, etc.) et à fermer les portes et fenêtres. Si vous avez des volets électriques, remontez-les pour éviter de vous retrouver enfermé en cas de panne.

Pendant l’orage :

  • débranchez vos équipements électriques et votre antenne de télévision, surtout si vous ne disposez pas de parafoudre,
  • évitez de téléphoner et, en cas de nécessité, utilisez un téléphone mobile.

Si l’orage survient lorsque vous êtes à l’extérieur :

  • rejoignez si possible un abri en dur (bâtiment en pierre ou en béton),
  • évitez de rester sous un arbre ou un pylône,
  • éloignez-vous des cours d’eau.

Les démarches à entreprendre après une tempête ou une inondation

Après le sinistre, prenez contact au plus tôt avec votre assureur (dans les 5 jours ouvrés maximum). Il vous indiquera les formalités à remplir et les preuves à transmettre pour être indemnisé.
Vous devrez fournir un maximum d’informations précises pour permettre à votre assureur d’évaluer le préjudice. Aussi, pensez à :

  • prendre des photos et des vidéos pour montrer l’étendue des dégâts, avant tout nettoyage, et conserver les objets endommagés ou détruits en guise de preuve quand cela est possible,
  • recueillir des témoignages,
  • conserver à l’abri tous vos justificatifs, pour prouver l’existence et la valeur de vos biens (photos, factures, attestations d’authenticité…).

Tous ces éléments vous seront utiles pour compléter votre demande d’indemnisation en décrivant bien les dommages et en chiffrant la valeur de vos objets détruits.

Mais, si vous avez dû évacuer votre habitation lors du sinistre, pensez à vous protégez à votre retour avant de commencer toute constatation des dommages :

  • assurez-vous que l’électricité et le gaz soient coupés et, avant de les rebrancher, faites intervenir des professionnels si besoin,
  • protégez-vous avec des bottes en caoutchouc et des gants après une inondation.

Assurance habitation : quelle indemnisation après un sinistre climatique ?

Votre contrat multirisque habitation prend en charge les dégâts d’un orage ou de fortes pluies dans le cadre des garanties prévues pour les dégâts des eaux, tempête, grêle, déduction faite du montant d’une éventuelle franchise… La garantie d’assurance mise en œuvre pour votre indemnisation dépendra de votre contrat, du niveau de votre couverture et de l’origine des dégâts.

A la suite d’une inondation, si votre commune est déclarée en état de catastrophe naturelle, les dommages matériels seront pris en charge par la garantie catastrophe naturelle selon les conditions définies par vos différents contrats d’assurance : multirisque habitation, automobile

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 30/10/2020

Découvrir notre assurance habitation