Aide à l’achat d’une voiture électrique : comment la financer et quels moyens pour l’assurer ?

Vous envisagez de changer de véhicule pour rouler plus propre ? L’Etat vous y encourage avec différentes aides pour financer l’achat d’une voiture électrique. Pensez ensuite à l’assurer, ainsi que ses équipements spécifiques, de façon adaptée pour une utilisation optimale du véhicule électrique dans la durée.

Pourquoi l’Etat met en place des aides gouvernementales pour l’achat d’un véhicule électrique ?

Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’améliorer la qualité de l’air dans les villes mais, aussi, de diminuer la pollution sonore, l’Etat encourage aujourd’hui l’achat de véhicules électriques et hybrides.

Le saviez-vous ?
Les véhicules électriques émettent 2 à 6 fois moins d’émissions de CO2 qu’un véhicule essence ou diesel sur l’ensemble de son cycle de vie(1) !

Pour accélérer cette transition, l’Etat propose des aides financières.

Quelles aides de l’Etat pour acheter une voiture électrique ?

L’envie de passer à la voiture électrique peut être freinée par son prix encore élevé, comparé aux véhicules thermiques (essence ou diesel). Cependant, différentes aides financières de l’Etat permettent d’alléger sensiblement la facture comme le bonus écologique ou la prime à la conversion.

Comment calculer le montant du bonus écologique ?

Le bonus écologique est une prime allant jusqu’à 6 000 € pour l’achat d’une voiture neuve (déduit du prix d’achat ou remboursé), y compris le coût éventuel de location de la batterie, sous condition de ne pas revendre le véhicule avant d’avoir roulé 6 000 km (ou 6 mois de détention), et jusqu’à 7 000 € pour l’achat d’une camionnette électrique neuve. Depuis décembre 2020, vous pouvez aussi en bénéficier dans le cadre de l’achat d’un véhicule électrique d’occasion.

Pour un véhicule neuf, le montant du bonus écologique est calculé en fonction du prix du véhicule et du type de motorisation. Il varie selon les règles applicables en vigueur

Pour un véhicule d’occasion, le bonus écologique est fixé à 1 000 €. 

Une prime à la conversion incitative

La prime à la conversion permet de mettre votre ancien véhicule thermique à la casse et d’acheter une voiture électrique neuve ou d’occasion. Elle a été revue à la hausse le 1er janvier 2019 avec un montant allant jusqu’à 5 000 € pour les foyers non imposables.

Comment savoir si votre voiture est éligible à la prime à la conversion ?

  • Votre véhicule à mettre à la casse doit avoir été immatriculé pour la première fois avant janvier 2006 s’il s’agit un véhicule essence et janvier 2011 pour un véhicule diesel.
  • Vous devez acheter un véhicule électrique qui répond aux critères en vigueur.

Le cumul du bonus écologique et de la prime à la conversion est possible, permettant de financer jusqu’à 12 000 € de l’achat d’une voiture électrique neuve. Certaines régions ou départements proposent en plus une prime complémentaire. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt (CITE) à la hauteur de 75 % du prix de l’équipement d’une borne de recharge à domicile(2).

Bon à savoir
La prime à la conversion existe aussi pour les 2 ou 3 roues électriques, pour un montant pouvant aller jusqu’à 1 100 euros.

Attention ! Vous ne pouvez pas déposer à la casse votre ancien véhicule n’importe où pour bénéficier de la prime à la conversion. Il doit être amené dans un centre agréé VHU (Véhicules Hors d’Usages).

Quelle assurance pour une voiture électrique ? 

La loi oblige à assurer une voiture électrique comme tout véhicule à moteur. Les deux principales formules d’assurance sont les mêmes pour une voiture électrique que pour une voiture thermique.

L’assurance auto au tiers

L’assurance auto au tiers couvre notamment la responsabilité civile en cas de dommages corporels ou matériels causés à un tiers (conducteur et passagers d’un autre véhicule, usagers de la route, propriétaires de biens endommagés). C’est la garantie minimum obligatoire.

L’assurance auto tous risques

L’assurance auto tous risques couvre tous les dommages subis par le conducteur, les tiers (responsabilité civile), mais aussi par le véhicule de l’assuré (incendie, vol, accident, bris de glace, tempête, grêle…) y compris si sa responsabilité est mise en cause dans un accident.

Aviva encourage les pratiques favorables à l’environnement. Les assurés roulant dans un véhicule propre peuvent, dans certains cas et sous certaines conditions, bénéficier d’une réduction de 5% sur leur prime d’assurance auto.

Assurer une voiture électrique : les points de vigilance pour minimiser les frais à l’usage 

Pour un véhicule récent, il est préférable d’opter pour une assurance auto tous risques. Celle-ci couvre le risque de vol et prend en charge les réparations et pièces de rechange coûteuses en cas de sinistre.

Si vous louez la batterie utilisée par le véhicule électrique, sachez que le contrat de location ne couvre pas les batteries en cas d’accident. Il est donc important de les assurer par ailleurs. Certains organismes de financement proposent de garantir les batteries en location grâce à une garantie intitulée « Perte financière ». Pensez à vous renseigner au moment de la location de votre batterie. 

La batterie de votre voiture électrique tombe en panne ? Grâce à notre garantie en option Assistance 0 km, le remorquage de votre véhicule électrique ainsi que le dépannage seront pris en charge par votre assurance.

Pensez également à garantir les câbles de rechargement de la batterie de votre véhicule.

Enfin, si vous installez une prise électrique spéciale fixée au mur ou une borne de recharge à domicile, vérifiez que votre assurance habitation comprend la garantie dommages électriques pour être couvert en cas de sinistre qui endommagerait votre borne ou prise électrique. 

Vous avez franchi le cap de l’électrique, ou vous vous apprêtez à le faire ? Optez pour une assurance auto adaptée à ce type de véhicule. 

(1) Ministère de la Transition Ecologique, « Développer l’automobile propre et les voitures électriques », août 2021
(2) Service-Public.fr, « Particulier : quelles aides à l’installation d’une borne de recharge pour un véhicule électrique ? », janvier 2021

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 07/10/2021

Découvrir notre assurance auto