Les 10 projets qui veulent sauver nos poumons de la pollution

Entre les politiques publiques mises en place par l’Etat français, les innovations entrepreneuriales et les nombreuses luttes associatives, la pollution n’a qu’à bien se tenir ! Voici une sélection de projets mis en place en France pour améliorer la qualité de l’air et préserver nos poumons fragiles des particules fines.

1- Wair

WAIR.png

Vous voulez vous protéger de la pollution mais vous n’avez pas envie de vous balader avec un masque parce qu’il  faut bien avouer que ça n’est pas le look le plus tendance ? WAIR, lauréat du prix “Jeune Entrepreneur du Switch Up Challenge 2015” a mis au point un foulard qui capture les particules fines sans nuire à votre look !

2 - Installer des fenêtres “intelligentes”

Parce que la la pollution ne se cantonne malheureusement pas à la rue et peut aussi envahir nos intérieurs, une PME allemande Shucö a développé un système de purification d’air intégré aux fenêtres ou aux façades. Ce purificateur invisible fait office de système de ventilation et laisse passer l’air en le débarrassant de 99,5% des particules néfastes.

3 - La circulation alternée

Crit_air.png

Beaucoup de villes en Europe ont déjà mis en place ce procédé pour réduire la pollution de l’air : axes fermés pour faire baisser les pics de pollution, mise en place à Paris de la vignette Crit’Air pour ne laisser circuler que les véhicules à faible émission de CO2. Anne Hidalgo prévoit la mise en place d’une circulation apaisée, ne dépassant pas les 30km/h.

4 - L’atelier climatique

atelier-climatique.png

Des start-up pour lutter contre la pollution ? C’est possible ! L’Atelier Climatique a créé des meubles permettant une épuration de l’air efficace et silencieuse. Un siège, une table de chevet ou tout autre élément décoratif contiennent chacun une boîte constituée de trois filtres plus ou moins fins afin de fixer les poussières, particules et autres gaz nocifs présents dans la pièce.

5 - Mise en vente de plante dépolluantes

plante-depolluante.png

Certaines plantes peuvent extraire du sol les métaux lourds qu'il contient : c'est la phytoremédiation. Le procédé est connu mais pas si simple : il faut choisir les bons végétaux, qui accumulent ces atomes avec une efficacité étonnante. En région parisienne, une expérience menée depuis deux ans affiche un très bon bilan. De grandes anciennes du jardinage comme Gamm Vert les mettent déjà en vente !

 

6 - Le M6B2 : la Tour Verte en plein Paris

tour-biodiversite.png

Dans le 13ème arrondissement de Paris, une tour bien particulière a vu le jour. Si la “tour de la biodiversité” de 50 mètres de hauteur se veut eco-friendly avec son mur végétal constitué de nouvelles espèces végétales qui absorbent le CO2 contenu dans l’air.

7- Association Respire

Respire.png

Respire (Association Nationale pour la Préservation et l’Amélioration de la Qualité de l’Air) est une association de citoyens, fondée en février 2011, dédiée à l’amélioration de la qualité de l’air. Elle s’est spécialisée sur la compréhension des enjeux liés à la pollution de l’air en France et en Europe, qu’ils soient politiques, socio-économiques et sanitaires. Elle s’appuie sur les données scientifiques et publiques existantes ainsi que sur les réglementations pour informer, communiquer, développer des outils techniques et construire son plaidoyer.

8 - APPA Asso

L’APPA, Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique, créée en 1958, constitue, grâce à un réseau pluridisciplinaire de bénévoles (médecins, toxicologues, épidémiologistes, psychologues, géographes….), une plate-forme de réflexion et d’échanges sur la pollution atmosphérique dans tous ses états : pollution urbaine, agricole, industrielle, domestique. L’association publie la seule revue en langue française dédiée à la pollution atmosphérique en lien avec le climat, la santé et la société.

9 - Finoptim

finoptim.png

Finoptim, c’est une entreprise grenobloise qui permet à la fois de rénover et de construire des cheminées ouvertes, une nouvelle méthode de chauffage très efficace et bien plus écologiques puisqu’elles permettent de diminuer d’optimiser les rendements et les particules fines !

 10 - Le vélo & les transports en commun

Et oui, ça semble évident mais en France une des causes principales de la pollution est le transport routier, le trafic pouvant atteindre 25% des émissions dans les grosses agglomérations comme Paris. Alors avoir le réflexe de prendre le vélo ou les transports en commun, quand on en a la possibilité bien sûr, reste une manière de moins polluer, même si on ne va pas se mentir : attendre au feu rouge dans un grand boulevard n’est pas l’expérience la plus saine pour les poumons.

produit par
Makesense-logo.png