Plan d’épargne retraite obligatoire - PERO

Quelle épargne choisir en fonction de votre statut de dirigeant ?

Le dirigeant peut-il bénéficier d’un dispositif d’épargne ou de retraite collective mis en place pour les autres salariés ?

Le chef d’entreprise qui envisage la mise en place d’un dispositif d’épargne ou de retraite complémentaire dans son entreprise, souhaite légitimement savoir s’il pourra en profiter lui-même. La réponse à cette interrogation dépend de son statut en tant que dirigeant, du nombre de salariés qu’il emploie et de la solution d’épargne retenue.

Pour le Plan d’Epargne Retraite Obligatoire, le dirigeant salarié peut bénéficier de cette solution d’épargne retraite comme les autres salariés sous réserve :

  • que ce régime soit cohérent quant à son propre statut ; ainsi, un régime qui ne couvrirait que les non-cadres ne lui permettrait pas, logiquement, d’en profiter ;
  • qu’une décision du conseil d’administration ou d’un autre organe de décision l’ait prévue ; un simple procès-verbal suffit…
  • … sauf si ce mandataire social est déjà intégré dans un collège « salariés relevant de l’AGIRC » ou « CADRE ». Aucune décision du conseil d’administration ne sera alors exigée. 

Pour le Plan d’Epargne Retraite Collectif, l’accès au plan est de droit pour le dirigeant salarié.

S’il est Travailleur Non Salarié (TNS), il conviendra de connaître le nombre de salariés qu’il emploie :


Forme juridique de l’entreprise et statut du dirigeant

La forme juridique de l’entreprise constitue un des éléments pour savoir si le dirigeant est assimilé salarié ou TNS, et s’il peut ou non bénéficier de la mise en place d'une de ces trois solutions d'épargne ou de retraite. Voici quelques exemples :

’Forme juridique entreprise et statut du dirigeant

Si le dirigeant  ne peut accéder à aucun de ces trois dispositifs collectifs d’épargne, il peut néanmoins souscrire, à titre individuel, un Plan d’Epargne Retraite Individuel (PERIN) dont la souscription est ouverte à tous.

Découvrir le plan d’épargne retraite individuel PERIN

En tant que dirigeant salarié ou assimilé salarié ou dirigeant TNS d’une entreprise de 1 à 249 salariés, vous pouvez aussi décider de cumuler une épargne salariale grâce à un PEE, une épargne retraite PERCOL ou PERO, financées par votre entreprise, et ouvrir un Plan d’Epargne Retraite Individuel (PERIN) que vous alimenterez librement par des versements volontaires ponctuels ou réguliers.

Comment mettre en place ces dispositifs d’épargne ou de retraite collective dans votre entreprise ?

L’entreprise qui souhaite mettre en place l’un de ces dispositifs devra respecter un formalisme particulier, en recourant : 

  • soit à une Décision Unilatérale de l'Employeur (DUE) pour le PERO et le PERCOL : vous devrez alors informer vos salariés sur le fonctionnement du régime mis en place (organisme assureur, participation de l’employeur, modalités de financement…) ;
  • soit par une convention ou un accord collectif pour les trois dispositifs : vous devez l’avoir négocié et conclu avec vos partenaires sociaux ;
  • soit par un référendum pour les trois dispositifs : il devra alors avoir été ratifié à la majorité des intéressés.

Dans le cas du PERCOL, la mise en place par DUE ou référendum n’est possible qu’après constat d’échec de la négociation avec les représentants du personnel s’il y en a.

Si vous optez pour une DUE, vous devrez respecter un délai de prévenance. A la mise en place du dispositif ou lorsqu’un salarié est embauché, l’entreprise devra lui communiquer l’avantage social dont il bénéficie, et lui remettre en qualité d’affilié, la notice d’information du Plan / du contrat. 

Intéressé par une solution d'épargne ou de retraite collective ?

Prenez rendez-vous dès maintenant !